Après des mois de poker menteur, l’issue se rapproche. Alors que le FC Barcelone et Ousmane Dembele (25 ans) se sont rapprochés la semaine dernière en vue d’un nouveau contrat de deux ans, l’annonce officielle devrait avoir lieu dans les prochains jours. Après quatre rencontres entre le clan du joueur et le club, et quelques changements en matière financière, l’affaire est finalisée. Pour terminer.

Prévu pour être aux États-Unis pour une tournée de pré-saison à partir du 19 juillet, le Barça serait heureux de s’y envoler avec Dembélé. Pourtant, si la durée du contrat fait consensus dans la presse locale, le salaire et les primes accordés à l’international font l’objet de tous les fantasmes, entre désir et réalité.

Le président Joan Laporta, qui a toujours été désireux de nettoyer une liste de salaires qui frisait la folie sous l’ancienne direction, ne manque pas une occasion de rappeler à tous que tous les joueurs doivent participer à l’effort concerté. Et Dembélé ne déroge pas à la règle. Or, selon nos informations, la baisse de salaire de 40 % annoncée dans plusieurs journaux catalans ne correspond pas à la réalité, tout comme l’absence de primes.

Le contrat de l’ancien Rennais comprendrait un certain nombre de primes de performance, lui permettant d’augmenter considérablement son salaire de base, qui a en fait été réduit. Des bonus accessibles, synonymes de récompense loin de la baisse annoncée, mais finalement proche de sa récompense précédente (10 M€ nets). Un contrat gagnant-gagnant pour permettre aux deux parties d’avancer ensemble.

Grâce au lobby très actif de Xavi Hernandez, qui a usé de toute son influence pour relancer les négociations dans les moments les plus tendus, Dembélé doit poursuivre l’aventure avec les Catalans. Meilleur passeur du championnat d’Espagne la saison dernière (13 passes décisives), le Français devra pousser encore plus fort pour satisfaire le Camp Nou et les supporters parfois fatigués de ces négociations interminables. Face à une concurrence qui pourrait être plus féroce la saison prochaine et avec une Coupe du monde en novembre-décembre, l’ailier a du pain sur la planche. Mais il l’a prouvé la saison dernière : Dembélé peut vite se montrer indispensable.

#Transferts #Espagne #Barcelone #Dembélé #lavenir #enfin #réglé

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here