Menée 2-0, l’AS Saint-Étienne a remporté le match nul (2-2) au QRM. Les Verts, qui n’ont toujours pas gagné le moindre match en trois journées de Ligue 2, restent derniers.

Saint-Étienne n’a toujours pas gagné de match de Ligue 2 cette saison et ce n’est pas un match nul sur la pelouse de Quevilly-Rouen-Métropole (QRM) qui rassurera beaucoup plus ses supporters. Les Verts sont encore négatifs (-1) ce matin et pas seuls au classement. Ce n’est pas difficile de refaire la même remarque à propos de l’ASSE : le chantier est immense et Laurent Batlles aura besoin de beaucoup de temps, il a souvent dû rouler des yeux comme ses joueurs l’ont souvent fait à l’approche de lundi soir.

Devant près de 8 000 spectateurs, QRM, pour sa part, n’a pas failli au pari. Les Normands ont commencé par gagner la quasi-totalité de leurs duels et ont mis de l’agressivité dans les contacts, contrairement aux Verts qui ont éteint les trente premières minutes.

“Les joueurs ont semblé surpris par l’intensité inverse”

Laurent Batlles, entraîneur des Verts

« Nous avons commencé notre match après 30 minutes et étions menés 2-0, ce qui est assez dérangeant. déplore Laurent Batlles. Les joueurs semblaient surpris par l’intensité inverse. Personne ne nous fera de cadeaux. Nous ne défendons pas bien lorsque nous encaissons des buts. Vous devez avoir plus de désir dans ce domaine que l’adversaire. Sur le premier, j’ai quatre joueurs qui regardent le marqueur. On ne peut pas laisser ça se passer comme ça. »

Un numéro de dribble d’Issa Soumaré côté gauche, une première attaque de Louis Mafouta repoussée par Etienne Green sur Yann Boé-Kane qui a ouvert le score seul à six mètres (13e) dans une séquence qui résumait les propos de l’entraîneur des Verts. Juste après la demi-heure, un centre de Nelson Sissoko était dirigé par Garland Gbelle (32e), là encore sans aucune opposition stéphanoise.

Réalisations individuelles à revenir

Pour joindre les deux bouts, les Verts se sont appuyés sur des exploits individuels. Le premier a été réalisé par Jean-Philippe Krasso. Sur le flanc droit, l’attaquant stéphanois a saisi le ballon sur l’angle de la surface. Avec cinq crochets, il a éliminé autant de joueurs du QRM et trompé Nicolas Lemaître d’une frappe du gauche au premier poteau (37e).

Juste avant la mi-temps, c’est au tour de Mathieu Cafaro de remporter le grand jeu. Après une attaque de 50 mètres sur la ligne de touche, Madhi dépasse Camara au deuxième poteau. Cafaro lobait Nelson Sissoko sous son contrôle et égalisait le score d’une demi-volée et d’un ballon qui rasait l’oreille gauche de Lemaître (45e).

« Quand on a haussé le ton, gagné des duels, joué plus vers l’avant, on a été efficace. Je leur dis toujours : si tu performes bien, le foot te le rendraa poursuivi Batlles, qui est néanmoins resté positif. Nous avons finalement pris des risques, même à dix heures et sachant que nous pouvions être contrés. Nos 10 dernières minutes auraient mérité la victoire. »

mis à jour le 15 août 2022 à 23:38

#SaintÉtienne #tenu #échec #par #QuevillyRouenMétropole #reste #dernier

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here