Le Portugal, champion d’Europe en titre mais seulement deuxième de son groupe de qualifications pour le Mondial-2018, cherchera à revenir sur la tête jeudi.
Le Portugal, champion d’Europe, est toujours derrière la Suisse, seul leader du groupe B après un parcours sans-faute : 6 victoires d’affilée depuis le début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018.
Avec trois points de retard, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo doivent espérer un faux-pas de leur concurrent et l’emporter sur les Îles Féroé pour revenir sur la première place, seul tremplin direct pour la Russie. Mais Andorre ne devrait pas représenter trop de danger pour les Helvètes.
 Belgique, sans Nainggolan
La campagne de Russie est lancée sur une voie royale sur le terrain pour la Belgique : cinq victoires et un nul en six matches avant la réception du petit poucet Gibraltar. Et surtout quatre points d’avance sur la Grèce en tête du Groupe H. Dans les coulisses, les ‘Diables’ Rouges ont connu une petite tension autour du sort de Radja Nainggolan.
Le ‘Ninja’, considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain d’Europe, s’est dit “déçu” de ne pas avoir été repris par le sélectionneur Roberto Martinez en raison d’un problème disciplinaire, et réfléchit à la suite à donner à sa carrière internationale. De quoi perturber le parcours quasi sans-faute de sa sélection ?