Une femme du Nevada qui prétend avoir été violée par Cristiano Ronaldo à Las Vegas en 2009 a été renvoyée par un tribunal fédéral. La justice américaine avait décidé en 2019 de ne pas poursuivre le Portugais, faute de preuves.

Le plaignant a exigé de l’attaquant de Manchester United jusqu’à 200 millions de dollars. En 2010, elle avait reçu 375 000 $ de dommages et intérêts en échange d’une confidentialité absolue des faits allégués et de l’arrêt de toutes poursuites.

Pour les avocats actuels de l’ancien mannequin, cet accord financier révélé par Football Leaks est nul, notamment en raison de la maladie mentale de leur cliente à l’époque et de la pression exercée sur elle.

Vendredi, la juge de district du Nevada, Jennifer Dorsey, a rejeté l’affaire, qui, selon elle, était entachée de la “mauvaise foi” de l’avocat de la plaignante Leslie Mark Stovall et de l’utilisation par cette dernière de documents confidentiels “volés”.

Dans son injonction de 42 pages, Dorsey soutient que le rejet pur et simple d’une plainte sans possibilité d’en déposer une nouvelle est une sanction sévère, mais que la conduite du représentant de la victime présumée a nui à Ronaldo et justifie ce verdict.

#Plainte #viol #rejetée #par #justice #contre #CR7

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here