Agustín Bouzat a ouvert le score pour Vélez qui a gagné au Chili et maintient son rêve de se qualifier dans la Copa Libertadores.

Vélez Sarsfield a battu Unión La Calera, du Chili, 2-0 mardi en tant que visiteur, dans un match qui a ouvert la troisième date du groupe G de la Copa Libertadores de América.

La victoire a été remportée par un but d’Agustín Bouzat, 38 minutes après le début de la première mi-temps, et un autre de Luca Orellano, à la quatrième minute de blessure.

Vélez a ainsi ajouté ses trois premiers points et surpassé la ligne des Chiliens (1) et maintient la distance avec Flamengo (9) et réduit la distance à la Liga Deportiva Universitaria de Quito (4), après le triomphe brésilien par 3 à 2 en Equatorien. la taille.

L’équipe dirigée par Mauricio Pellegrino a travaillé trop dur pour remporter la victoire, sans se sentir complètement à l’aise sur le terrain face à une approche suffocante, ils ont fait assez de mérites et une seule arrivée claire les a atteints pour condamner l’histoire.

Vélez a ressenti la pression de se connaître devant une partie déterminante. Une victoire l’a laissé dans la course dans un groupe difficile. Et cela était évident dans les mauvaises passes et dans les mauvaises décisions, comme le dégagement de Francisco Ortega qui s’est presque terminé par 1 à 0 contre après un tir de l’Argentin Gonzalo Castellani et un court rebond que son compatriote Sebastián Sáez a raté.

Les Chiliens étaient ordonnés et intenses lors du pressage, avec des marques fermes et de bons partenariats qui leur ont donné une dynamique vers l’avant, obligeant le visiteur à couper les coins ronds et à se mettre à l’abri plus près de leur propre objectif.

Dans ce contexte, une bonne pause de Pablo Galdames, avec une diagonale parfaite suivie d’une passe décisive à Agustín Bouzat, a clôturé la première succession de passes à Vélez et a ouvert un match souffert.

Peu de Thiago Almada, qui a été vu précipité et imprécis, et une grande partie de Galdames, le cerveau de l’équipe avec le ballon au pied et attentif à chaque détail – il a demandé le jaune pour le Castellani-, c’est ce qui a été présenté dans le complément. Possession est devenu un partenaire idéal de la montre au profit de la visite.

Toute la section finale a été vécue comme une véritable finale, dans laquelle les deux savaient que s’ils n’ajoutaient pas de victoire, ils seraient pratiquement hors de la compétition, et dans ce contexte, Vélez a reculé et Luca Orellano l’a liquidé dans un match.

Le parcours de Velez se poursuivra jeudi 13 contre la Liga Deportiva Universitaria de Quito à l’Amalfitani et Unión La Calera accueillera Flamengo.

Unión La Calera: Alexis Martín Arias; Simón Ramírez, Christián Vilches, Santiago García et Erick Wiemberg; Matías Fernández, Gonzalo Castellani et Matías Laba; Esteban Valencia; Sebastián Sáez et Octavio Rivero. DT: Luca Marcogiuseppe.

Velez: Lucas Hoyos; Tomás Guidara, Matías de los Santos, Luis Abram et Francisco Ortega; Pablo Galdames, Santiago Cáseres et Agustín Bouzat; Thiago Almada, Juan Lucero et Lucas Janson. DT: Mauricio Pellegrino.

Changements en seconde période: Au départ, Jorge Valdívia pour Fernández (U), 15m. Yerco Oyanedel pour Laba (U) et Andrés Vilches pour Sáez (U), 19m. Ricardo Centurión pour Bouzat (V) et Luca Orellano pour Janson (V), 30m. Miguel Brizuela pour Almada (F), 38m. Cristian Tarragona pour Lucero (V) et Agustín Mulet pour Cáseres (V) et 39m. Agustín Cavalleri pour Ramírez (U).

Incidents au second semestre: Expulsé à 18m. Castellani (U) et à 40m. Valence (U).

Ce qui est lu maintenant

Réalisateur: Jorge García – Copyright © 2019 Ámbito.com – RNPI En cours – Issn 1852 9232 Tous droits réservés – Conditions générales d’utilisation

Ref: https://www.ambito.com