C’était un match de haute intensité ce mercredi soir à l’Etihad Stadium. Dans le groupe A, deux prétendants à la victoire finale se sont rencontrés. Défaits 2-0 à l’aller dans la capitale française, les Cityzens ont voulu riposter devant leur public.

De leur côté, les Parisiens se sont rendus à Manchester avec la ferme intention de reproduire leur prestation à la fin de Septembre – tout était préparé pour une soirée européenne de haut rang.

Dans ce nouveau choc, ce sont les Cityzens qui ont été les premiers à se montrer dangereux. Rodri a donné un premier frisson à la défense parisienne lorsqu’il a dirigé un coup franc de Riyad Mahrez, mais Presnel Kimpembe a repoussé la tête de l’Espagnol.

Les hommes de Pep Guardiola ont pris le match à leur compte avec possession et occasions claires. Mahrez se serait approché de très près du premier but avec une tête déviée de Hakimi.

Une demi-heure plus tard, la situation aux buts parisiens a suivi, d’abord un but du capitaine Ilkay Gündogan sur le poteau, puis une autre tentative de Riyad Mahrez, cette fois d’une frappe roulée après un débordement, obligeant Keylor Navas, le portier parisien à s’occuper.

Les deux équipes sont rentrées dos à dos aux vestiaires malgré une nette dominance des Cityzens.

Retour sur Les Skyblues ont vite payé leur inefficacité offensive de la première période en encaissant un but de Kylian Mbappé, qui était bien placé au second poteau après un centre dévié par les Cityzens de Lionel Messi (50e). .

Malgré ce début de match contre le match, les Cityzens n’ont jamais perdu de vue leur performance et sont repartis aussitôt à l’attaque du but parisien.

Retrouvé à droite dans une ouverture de Rodri, a lâché Kyle Walker dans le direction du point de penalty, où Gabriel Jesus, qui était entré en début de seconde mi-temps depuis la place d’Oleksandr Zinchenko, a d’abord raté le ballon juste avant Raheem Sterling, attentif sur le long poteau. Il n’a pas égalisé du bout du pied. contre Keylor Navas (63.).

L’égalisation méritée a envoyé les Cityzens à un deuxième but, qui a été inscrit cette fois après une action noble. Retrouvé dans la surface sur un centre de Mahrez depuis la droite, Bernardo Silva, qui a été sans faute ce soir, a fait un sacrifice en livrant Gabriel Jesus. Idéalement servi, le Brésilien n’a pas hésité et a donné l’avantage à City en battant Navas à bout portant (76e).

Après ce deuxième but des Cityzens, les Parisiens n’ont jamais vraiment égalisé. City a dominé les débats avec une grande maîtrise technique et collective.

C’était une victoire méritée pour les hommes de Pep Guardiola, qui leur a permis de confirmer leur présence en huitièmes de finale, mais surtout, la première place du groupe A avant le PSG.

VILLE : Ederson, Walker, Dias, Stones, Zinchenko (Jesus 54), Rodrigo, Cancelo, Gundogan (c), Bernardo, Sterling, Mahrez Députés : Steffen, Carson, Ake, Laporte, Fernandinho, Palmer , McAtee

PSG : Navas, Hakimi, Marquinhos, Kimpembe, Tavares Mendes (Ebimbe 68), Paredes, Herrera (Danilo 59), Gueye (Di Maria 68), Messi, Mbappé, Neymar Suppléants : Ramos, Verratti, Icardi , Dagba, Wijnaldum, Diallo, Kehrer, Ebimbe, Franchi, G Donnarumma

Insoutenable à sa droite, Riyad Mahrez a délivré une autre masterclass face au PSG.

Notre Algérien semble être contre le Parisien à chaque rencontre du Sublime Club. Le natif de Sarcelles a donné le tournis aux défenseurs de Mauricio Pochettino de bout en bout.

Le PSG va certainement croiser les doigts pour ne pas retrouver l’ancien Havrais en phase finale de la compétition cette saison.

City a la première place dans le groupe assuré, quel que soit l’issue de leur déplacement au RB Leipzig le mois prochain.

Pep Guardiola et ses hommes se sont donc offert un scénario de rêve dans ce groupe qui leur permet d’accéder facilement à leur dernier match européen. voyage en 2021.

C’est la neuvième année consécutive que Manchester City se qualifie pour la phase à élimination directe de la Ligue des champions – signe que le club fait désormais partie des meilleures équipes du continent en termes de régularité” Bien sûr, le PSG est une grande équipe avec de grands joueurs. Que dire de plus ? Notre performance ressemble à celle du match aller. Mais ce soir, nous avons eu plus d’occasions en première mi-temps. Très bien joué et notre jeu a prévalu. Ils ont beaucoup de qualité, on a essayé de défendre loin de notre but car ils ont toujours la chance de marquer. “

” Paris aurait pu contre-attaquer cinq minutes après notre but, mais ils ont marqué sur un excellent Ruben Dias. . Félicitations à tout le club. “

” Nous sommes désormais qualifiés pour les huitièmes de finale et ferons tout en février pour nous qualifier pour les quarts de finale. “

L’entraîneur Pep Guardiola et le milieu de terrain İlkay Gündogan se sont adressés aux médias à la veille du match de Ligue des champions contre le PSG.
Continuer la lecture.

Ref: https://fr.mancity.com