C’est la confrontation entre le leader général du Championnat d’Etat et le vice-leader. Remo a 12 points en quatre tours, Independente a 8 points. Les deux sont les derniers invaincus, mais les Azulinos vivent dans un moment de bonne humeur après la victoire écrasante 4-2 sur le PSC dimanche. L’équipe de Tucuruí vient d’un voyage à domicile (1 contre 1) contre Bragantino.

La tradition récente indique des jeux équilibrés. Lors du dernier match entre les deux équipes, Independente s’est imposé 3 à 2, pour la Coupe Verte. A cette occasion, Remo s’est qualifié dans la série de pénalités.

La confrontation génère des attentes par rapport à l’équipe de Paulo Bonamigo, qui montre une évolution dans le championnat, passant sans difficultés par les adversaires. Il sert également à observer les conditions de Leão pour le duel de la Copa do Brasil, la semaine prochaine, contre le CSA, à Maceió.

Bonamigo a un certain détournement de fonds. L’attaquant Lucas Tocantins, grande figure du classique avec le PSC, est blessé et douteux même pour le match de la Coupe du Brésil. Remplaçant de Gabriel Lima, titulaire du poste, Tocantins a rempli les mesures et a été directement responsable des trois premiers buts de Leão à Curuzu.

Wallace est déjà défini comme un remplaçant de Tocantins, formant l’attaque avec Renan Gorne et Dioguinho, qui est le meilleur buteur et le point culminant de la campagne bleue à Parazão. La défense et le milieu de terrain sont inchangés.

Toute analyse pointe vers l’équipe comme la principale force de Remo au début de la saison. Bonamigo a eu le mérite de se consacrer à la constitution d’une équipe de base, sous réserve de quelques modifications. La défense, le milieu et l’attaque sont occupés par des joueurs qui ont travaillé ensemble depuis le début du championnat.

Certains étaient déjà dans l’effectif depuis la Serie C. Les seuls changements se sont produits sur l’aile droite, avec l’arrivée de Wellington Silva; dans le marquage, à l’entrée d’Uchoa et en charge de l’attaque, à l’embauche de Renan Gorne.

De ce groupe d’athlètes, Bonamigo a recherché et atteint un rapport plus rapidement. C’est ce qui garantit l’avantage, du point de vue collectif, sur les autres équipes de l’Etat.

Pas par hasard, Independente a la deuxième meilleure campagne car il a conservé pratiquement le même groupe de joueurs qui ont participé à la Serie D et à la Copa Verde. Sous les ordres de Sinomar Naves, entraîneur du titre d’État du club, Galo Elétrico joue de préférence en 4-4-2.

Cassiano et Danrlei sont les attaquants. Finisseurs rapides, qualifiés et bons, en particulier l’avant-centre de Bahia. Les deux sont confirmés pour le départ cet après-midi, à Baenão.

Ref: https://www.diarioonline.com.br