La confirmation du transfert de Martin Odegaard à Arsenal, où il accompagnera le également emprunté Dani Ceballos, laissera un timbre curieux, et c’est que ceux appelés à succéder à Luka Modric au Real Madrid n’ont pas la confiance de Zinedine Zidane , au moins pour l’instant.

Avec le départ de Martin Odegaard, il y a déjà deux joueurs du Real Madrid en prêt à Arsenal. Mais la coïncidence va beaucoup plus loin. Le Norvégien pourrait s’entraîner avec Dani Ceballos dans la salle des machines du «tireur». Curieusement, ceux qui pourraient bien être les relais de Luka Modric au Bernabéu, compte tenu de leur performance. Mais Zidane ne le pense pas. Au moins pour l’instant.

Nous allumons la machine ProFootballDB et mettons les données des trois au cours des deux dernières saisons pour trouver des forces et des similitudes dans leurs performances. Première conclusion à voler plume: Ceballos avait déjà démontré qu’il était à la hauteur d’assumer plus de leadership dans l’équipe blanche; Odegaard faisait des pas modestes mais fermes.

Cependant, ils devront à nouveau s’éloigner de la capitale espagnole lorsqu’ils essaieront de montrer qu’il y a encore de la place pour eux. Ce moment semblait déjà écrit pour le milieu de terrain norvégien. Après son année exceptionnelle à la Real Sociedad, il est devenu le seul renfort de l’été dans la politique de transfert très austère du club. Le résultat est cependant celui de très peu d’occasions: 368 minutes réparties sur neuf matches officiels, d’où son intention de partir.

Le contraste entre ses chiffres à la Real Sociedad et au Real Madrid est très net. Comme on peut le voir dans les graphismes, avec quelques améliorations très évidentes (plus de passes tentées, plus de passes verticales) et avec quelques chutes soudaines (duels offensifs ou tentatives de dribbles).

De son côté, Dani Ceballes maintient les bons sentiments de l’année dernière, et avec une performance capable de rivaliser avec Luka Modrid sur plusieurs concepts, malgré le fait que le Croate continue d’être le meilleur des trois à ce jour.

Avec Zidane sur le banc, pour l’instant la porte des deux jeunes milieux de terrain est fermée, même si aux Emirats, ils pourront continuer à montrer qu’ils sont prêts à au moins essayer de relever la barre des Croates à court terme.

Ref: https://es.besoccer.com