Les champions du monde Gabriel Medina et Adriano de Souza Mineirinho ont remporté leurs affrontements ce jeudi et s’affronteront en quarts de finale du deuxième tour du circuit mondial de surf, qui se joue à Newcastle, en Australie. Qui a également assuré le classement était Italo Ferreira, qui a donné un spectacle sur les vagues de Merewether, ainsi que Deivid Silva et Filipe Toledo.

Les Australiens Morgan Cibilic et Ryan Callinan et l’Américain Conner Coffin complètent les 8 finalistes, qui doivent se mettre à l’eau ce vendredi. Un appel pour la poursuite du championnat sera lancé à 17h45 GMT.

Avec l’élimination précoce de John John Florence, Medina a déjà pris la tête du classement, mais Italo a aussi des chances de quitter la course avec le rang de numéro 1. La seule victime au Brésil ce jour-là était Yago Dora, qui a perdu contre Filipinho et a terminé 9e.

1- Gabriel Medina (BRA) x Adriano de Souza (BRA) 2 – Morgan Cibilic (AUS) x Ryan Callinan (AUS) 3 – Italo Ferreira (BRA) x Deivid Silva (BRA) 4 – Conner Coffin (USA) x Filipe Toledo (SOUTIEN-GORGE)

Italo a réalisé la meilleure performance des huitièmes de finale avec deux antennes à rotation complète arrière – Photo: Dunbar / WSL

Dans une mer avec des vagues autour de 1m et un vent intérieur, Gabriel a ouvert les octaves face au Portugais Frederico Morais sachant que s’il gagnait le choc des octaves, il dépasserait John John Florence et deviendrait le leader du classement de la saison. Dans le premier bon échange entre les deux, le Portugais a pris le meilleur: il a pris un 5,50, contre un 4,33 du Brésilien. Avec un score serré jusqu’aux dernières minutes, Medina a obtenu le retour à 3 minutes de la fin: 8,76 à 8,33.

Mais le grand moment de la batterie s’est produit dans les derniers instants. Après que Frederico ait attrapé une petite vague qui pourrait le retourner, Medina est arrivée dans la dernière vague du duel et c’était impeccable: deux coups sûrs à la limite, suivis d’un flotteur avec l’atterrissage presque dans le sable (voir la vidéo ci-dessous) . Note 8,50, victoire par 12,93 à 8,33 et célébration en tapant la main sur la poitrine.

– Quand on est là-bas, il est difficile de choisir la vague. Vous devez le ressentir. J’ai pensé: je dois obliger Fred à aller sur n’importe quelle vague. Il a perdu la priorité à la fin, et j’ai dû choisir l’un des deux derniers. C’est un grand concurrent. Merci mon Dieu pour la dernière vague. C’était la meilleure batterie. Je suis très content de la victoire et je suis prêt pour les quarts de finale – célèbre Medina.

Mineirinho a remporté la victoire sur l’Australien Julian Wilson avec une tension jusqu’à la fin. Après avoir ouvert la batterie avec un 5, sorti un tube et terminé par un beau couché, le Brésilien a mis du temps à trouver une seconde vague. Adriano n’a réussi qu’un autre 3,40, ce qui était suffisant pour tenir Julian. Avec un total de 8,40 points, contre 7,10 pour l’Australien, le champion du monde 2015 s’est assuré la place et affrontera désormais Medina en quarts de finale.

Dans son année d’adieu de la tournée, Mineirinho se qualifie pour les quarts de finale en battant Julian Wilson – Photo: Dunbar / WSL

Italo est arrivé dans la cinquième manche des huitièmes de finale contre Griffin Colapinto. L’Américain a pris sa première vague et fait un 6.33, prenant la tête. Mais le Brésilien n’a pas perdu de temps et a fait deux bonnes vagues d’affilée. Dans le premier, il a obtenu un 5,60 avec des manœuvres de carre et, dans le second, il a frappé une antenne à rotation complète pour obtenir la note la plus élevée de la journée: 8,60.

Avec la somme de 14,20 du Brésilien, Colapinto avait besoin de 7,88 et est allé chercher une antenne pour tourner, mais a fini par casser la planche en deux. Italo a frappé une autre rotation complète, a pris 8,33 et a quitté l’Américain en combinaison. Fin de batterie: 16,93 à 9,83.

Deivid Silva a battu le Japonais Kanoa Igarashi par seulement 13 centièmes. Le Brésilien a remporté le duel par 11,93 à 11,80 et a laissé Kanoa ayant besoin d’une note de 6,04 pour tourner. Le Japonais a attrapé deux bonnes vagues à la fin, mais a frappé le poteau: il a sorti un 5,90 puis un 5,67. C’est la première fois que le DVD atteint une batterie de quart de finale de la tournée.

Deivid Silva affrontera Italo Ferreira lors de son premier quart de finale de la tournée – Photo: Mier / WSL

Filipe Toledo et Yago Dora se sont battus pour la dernière place en quarts de finale. Et c’est Filipinho qui a pris la tête avec une vague bien surfée jusqu’au bout, en prenant 6,90. Toledo a augmenté son avance avec 6,17, tandis que Yago a obtenu deux scores médians (4,77 et 4,73). Ayant besoin d’un 8h30 pour tourner, Dora est partie pour tout ou rien. Le catarinense a attrapé une vague, a sorti un petit tube et a risqué une rotation aérienne très élevée pour fermer, mais a fini par tomber de la planche. Filipinho a gagné 13.07 à 9.14 et s’est avancé pour rattraper l’Américain Conner Coffin pour une place en demi-finale.

Filipinho bat Yago Dora et arrive fort pour les quarts de finale – Photo: Dunbar / WSL

1- Gabriel Medina (BRA) 12,93 x 8,33 Frederico Morais (PRT) 2- Adriano de Souza (BRA) 8,40 x 7,10 Julian Wilson (AUS) 3- Morgan Cibilic (AUS) 16 x 10, 33 Wade Carmichael (AUS) 4- Ryan Callinan (AUS) 13,87 x 12,07 Owen Wright (AUS) 5- Italo Ferreira (BRA) 16,93 x 9,83 Griffin Colapinto (USA) 6- Kanoa Igarashi (JAP) 11,80 x 11,93 Deivid Silva (BRA) 7- Jordy Smith (AFS) 12,34 x 12,73 Conner Coffin (États-Unis) 8- Yago Dora (BRA) 9,14 x 13,07 Filipe Toledo (BRA)

Ref: https://globoesporte.globo.com