Ces publicités permettent aux entreprises locales de se présenter devant leur public cible – la communauté locale.

Il est important que nous continuions à promouvoir ces publicités car nos entreprises locales ont besoin d’autant de soutien que possible en ces temps difficiles.

L’attaquant des WIGAN Warriors, Tony Clubb, s’est vu interdire huit matches pour avoir utilisé un langage inacceptable envers un adversaire, mais il a été blanchi d’être raciste.

L’ancien joueur des Broncos de Londres et de l’Angleterre a été reconnu coupable d’avoir utilisé un “ langage inacceptable basé sur l’origine nationale ou ethnique ” à la suite d’une affirmation de l’ancien deuxième rameur de Hull, Andre Savelio, selon laquelle il était qualifié de “stupide polynésien ****” pendant le Super Réunion de championnat entre les équipes jeudi dernier.

Clubb, 33 ans, a été suspendu par Wigan un jour plus tard alors qu’il ouvrait une enquête conjointe avec Hull et, après avoir été inculpé par le comité d’examen des matches du RFL pour une infraction de grade F, il a comparu mardi devant un tribunal indépendant des règles opérationnelles qui a conclu lui coupable.

L’interdiction est le minimum normalement appliqué pour les infractions de catégorie F et a été imposée après que le tribunal a examiné des circonstances atténuantes, y compris des soumissions de joueurs et de clubs ainsi que des références de personnages et des images diffusées.

Son Honneur le juge Guy Kearl QC, qui a présidé l’audience, a déclaré: «Nous avons examiné le témoignage des deux joueurs et les circonstances entourant l’allégation et concluons que nous sommes raisonnablement convaincus, compte tenu de la gravité de l’accusation, que les mots étaient dit, quoique dans le feu de l’action, mais néanmoins dit.

«Ils constituent un langage inacceptable basé sur l’origine raciale et ethnique (d’un joueur) et nous trouvons donc qu’il s’agit d’une faute grave qui a jeté le discrédit sur le jeu.

«D’un autre côté, nous avons considéré les références de personnages placées devant nous par Wigan Warriors de ceux qui connaissent bien (Tony Clubb) au club.

«Nous ne trouvons pas qu’il est raciste, simplement qu’à cette occasion il a utilisé un langage inacceptable dans le feu de l’action.

“Nous avons donc réduit la sanction pour tenir compte de son caractère et de son bon dossier disciplinaire à une suspension de huit matches et une amende de 500 £.”

Savelio, qui est né en Nouvelle-Zélande et a un héritage samoan, a pris la parole à la suite des allégations, affirmant qu’il ne «resterait pas tranquillement» et a déclaré qu’il avait l’intention de régler le problème lui-même pendant le match, mais après la prise de Clubb. hors du terrain et n’est pas revenu, il l’a signalé à l’arbitre James Child.

«J’espère qu’une caméra ou un microphone l’aura cadencé et que le problème sera réglé», a-t-il déclaré. «J’ai vu ces choses se produire suffisamment pour savoir que la plupart du temps, il n’y a jamais assez de preuves à ce sujet – mais je le jure sur ma mère…»

La suspension commence samedi, lorsque Wigan et Hull se rencontrent à nouveau, cette fois dans la Challenge Cup.

Si Wigan se qualifie pour les demi-finales, le match supplémentaire dans les matches signifierait que l’interdiction de Clubb prendrait fin à temps pour qu’il soit disponible pour jouer à nouveau contre Warrington le mercredi 30 juin.

Mais si Wigan perd contre Hull ce week-end, le match de Wigan contre The Wire sera le dernier de l’interdiction de Clubb.

Il fête ses 34 ans en juin et est en rupture de contrat à la fin de la saison.

Clubb a fait 157 apparitions pour les Warriors depuis leur arrivée des Broncos de Londres en 2014 et faisait partie de leur équipe gagnante de la Grande Finale de 2018.

Ce site Web et les journaux associés adhèrent au Code de bonnes pratiques des rédacteurs en chef de l’Organisation indépendante de normalisation de la presse. Si vous avez une réclamation concernant le contenu éditorial lié à une inexactitude ou une intrusion, veuillez contacter l’éditeur ici. Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse fournie, vous pouvez contacter IPSO ici

© Copyright 2001-2021. Ce site fait partie du réseau de journaux locaux audités de Newsquest. Une société Gannett. Newsquest Media Group Ltd, Loudwater Mill, Station Road, High Wycombe, Buckinghamshire. HP10 9TY | 01676637 | Enregistré en Angleterre & Wales.

Ref: https://www.warringtonguardian.co.uk