Ballon de qualification ce soir pour trois clubs, à savoir Chelsea, Barcelone et Manchester United.

Trois grands noms ont la chance de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions lors de la cinquième journée : les champions en titre Chelsea ainsi que Manchester United et le FC Barcelone, deux clubs qui ont récemment changé d’entraîneur.

Dynamo Kiev – Bayern Munich

Le FC Bayern Munich, déjà qualifié après avoir remporté les quatre premiers matches, est sur le point de s’assurer la première place. Un nouveau succès ou un nul au Dynamo Kiev (1 point) garantit qu’il atterrira dans sa tête.

Même avec une mauvaise surprise en Ukraine, comme vendredi à Augsbourg en Bundesliga (2:1 perdu) , le Bayern prendra la pole position si le FC Barcelone ne bat pas Benfica Lisbonne.

La vidéo cible

Lewandowski (0-1)

FC Barcelone – Benfica

Perdre n’est plus une option en Catalogne : au bord du précipice après deux défaites lors de ses deux premiers matchs, le Barça a relevé la tête pour entrer en position de force à la fin de la phase de groupes.

Le Les coéquipiers de Memphis verront Depay voir la huitième place s’ils gagnent pour la troisième fois consécutive, un résultat rêvé par le nouvel entraîneur Xavi, présenté début novembre, qui a débuté par une victoire 1-0 sur l’Espanyol samedi.

Villarreal – Manchester United

A l’instar du FC Barcelone, Manchester United a connu un début de saison difficile, ce qui a conduit au limogeage de l’entraîneur Ole Gunnar Solskjaer dimanche après une humiliation à Watford (4-1).

Ex-Red Le milieu de terrain des Devils Michael Carrick, auparavant adjoint du Norvégien, a en attendant la tâche cruciale de qualifier l’ambitieux club anglais pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

L’équipe de Cristiano Ronaldo, qui a inscrit cinq buts dans cette compétition cette saison, auront leurs billets en poche s’ils sont devant à Villarreal.

Ce serait un exploit pour les Espagnols d’aller encore plus loin : le “sous-marin jaune”, vainqueur de la dernière saison de la Ligue Europa, a jouait depuis 2009 n’est plus en phase finale de C1. Une victoire contre les Diables rouges pourrait faire le bonheur des hommes d’Unai Emery. Mais l’Atalanta n’a pas besoin de gagner à Berne pour se qualifier.

Garçons de Berne – Atalanta

Lille – RB Salzbourg

L’exploit sur la pelouse de Séville (1-2) le 2 novembre a ravivé le fou espoir de Lille, dernier de son groupe lors de ses trois dernières compétitions (2012, 2013, 2020). </ La ronde est assez proche pour être touché, mais il n'y a pas de scénarios de qualification mardi. Les Mastiffs peuvent encore se faciliter les calculs en battant les leaders RB Salzbourg.

Mais les hommes de Jocelyn Gourvennec n’ont toujours pas marqué de but en C1 cette saison (deux 0-0), une erreur qu’ils doivent corriger afin de progrès.

Même en cas de défaite, Lille a la possibilité de se qualifier à Wolfsburg lors de la dernière journée du match.

Séville – Wolfsbourg

Séville était favori au moment du tirage au sort et n’a pas encore gagné de match. Qualifications : “Ce n’est pas impossible, mais ce sera difficile”, a déclaré l’entraîneur andalou Julen Lopetegui.

Chelsea – Juventus

Le tenant du titre et leader du championnat anglais, Chelsea, a connu un début de saison réussi, mais son ticket pour la huitième place n’est pas encore valable, ce qui se reflète dans sa défaite à la Juventus (1-0) à. C’est la faute à la fin septembre.

Contre les Turinois, la tâche est de donner un double coup aux Bleus : gagner, se qualifier et prendre la première place, qui est actuellement occupée par les Italiens avec un clair Bien sûr.

Un A ex aequo permettrait aux hommes de Thomas Tuchel de voir ce qui s’est passé, mais il s’occuperait aussi des affaires de Massimiliano Allegri, qui serait alors sain et sauf en tête.

Malmö – Zenit Saint-Pétersbourg

Zenit veut s’assurer la 3e place de la finale. Cette mission sera accomplie si elle réussit en cours de route.

On s’attendait à voir Jesse Marsch en conférence de presse, mais le technicien américain de Leipzig, positif au corona virus, ne fera pas le déplacement au Club de Bruges et a dû affronter son adjoint Achim Beierlorzer devant des journalistes au journée de mardi laisse place au match décisif pour la 3e place du groupe A de la Ligue des champions, mercredi à Jan Breydel (21h).

© Rossel & Cie – 2021Conditions Générales d’Utilisation – Conditions Générales de Vente – Politique Cookies – Politique de Confidentialité – Charte Média – Droits de Reproduction

Ref: https://www.lesoir.be