Sports Drafting, 25 nov. (EFE) .- L’équipe espagnole de rugby à 7 donne le coup d’envoi de la saison des World Series ce week-end à Dubaï (Émirats arabes unis) avec un tournoi au format réduit en raison de la défection de certaines équipes en raison des restrictions sanitaires persistantes dans leurs pays d’origine.

La Nouvelle-Zélande, vice-champion olympique, et les Samoa, championnes du circuit lors de la saison 2009/10, ont décliné leur participation à cette tournée, tandis que les fédérations du Pays de Galles, d’Écosse et d’Angleterre restent unies sous le drapeau de la Grande-Bretagne avec laquelle elles participé aux Jeux de Tokyo l’été dernier.

L’Espagne disputera vendredi ses trois matches du Groupe B, dans lesquels elle sera mesurée successivement avec l’Argentine, une médaille de bronze olympique qui mettra en vedette Marcos Moneta, nominé pour le prix du meilleur joueur du monde en 2021, les États-Unis et le Kenya dans le but d’obtenir au moins une victoire qui lui permet d’accéder aux quarts de finale en tant que meilleur tiers.

Pablo Feijóo, entraîneur national, a formé une équipe basée sur l’expérience de l’ailier Pol Pla, du demi de mêlée Juan Pedro Ramos et des attaquants Javi de Juan et Tobías Sainz-Trápaga, des joueurs comptant plusieurs saisons en Série mondiale qui comprendront ses plus jeunes pairs.

Les autres personnes mentionnées par l’entraîneur de Donostiarra sont Alejandro Pérez, deuxième ligne du CRC Pozuelo et seule recrue, Nico Nieto, Manu Moreno, Josep Serres, Juan Martínez, Eduardo López, Jaime Mata, Tiego Romero et Alejandro Sánchez de la Rosa.

Titre associé  :
Les World Series démarrent à Dubaï avec un tournoi petit format

Ref: https://holanews.com