Les Rangers ont lancé un boycott d’une semaine de tous les médias sociaux pour protester contre ce qu’ils décrivent comme des «abus racistes quotidiens» de leurs joueurs.

Dans un communiqué hier soir, le club d’Ibrox a déclaré que ses joueurs et son personnel de direction avaient franchi le pas dans le but de mettre en évidence un problème qui était devenu incontrôlable.

Les Rangers veulent plus de responsabilité pour la haine exprimée sur les plateformes de médias sociaux et exigent que Facebook et Instagram, avec lesquels ils ont organisé des réunions, prennent plus de responsabilités.

Le boycott, qui a commencé à 19 heures hier soir, fait suite à une décision similaire annoncée par Swansea City plus tôt dans la journée. Plusieurs joueurs du club gallois ont été victimes d’abus en ligne. Birmingham City a également annoncé qu’il rejoindrait le

Ref: https://www.thetimes.co.uk