PHILADELPHIE (CBS) – Deux grands noms des Phillies de Philadelphie figurent désormais pour la première fois sur le bulletin de vote de la Baseball Writers’ Association of America’s Hall of Fame. Jimmy Rollins et Ryan Howard rejoignent 11 autres candidats pour la première fois sur le bulletin de vote pour la promotion 2022.

Le bulletin de vote du Temple de la renommée BBWAA 2022 présente 30 anciens joueurs, dont 13 nouveaux candidats et 17 rapatriés.

Rollins, Howard et Papelbon resteront sur le bulletin de vote pendant 10 ans, à moins qu’ils ne soient élus ou qu’ils ne reçoivent pas au moins 5% de tous les bulletins de vote chaque année.

Ils rejoignent d’autres anciens Phillies Curt Schilling, Bobby Abreu, Scott Rolen et Billy Wagner sur le bulletin de vote.

Rollins et Howard ont fait partie intégrante des années dorées des Phillies de 2007 à 2011 et ont mené Philadelphie à un championnat des World Series 2008.

Rollins a terminé sa carrière de 17 ans en tant que triple All-Star, quatre fois Gold Glove Award, MVP et Silver Slugger Award.

Il a atteint .296 avec un record de 139 points en NL et 20 triples lors de sa saison 2007 MVP. Il a atteint 100 points marqués six fois au cours de sa carrière – de 2004 à 2007, 2009 et 2012, volé 20 buts ou plus en 13 saisons, frappé 20 circuits ou plus en quatre saisons, mené la NL en triples quatre fois, au bâton quatre fois , s’exécute une fois et les bases volées une fois.

Sa saison 2007 était également la troisième fois qu’un arrêt-court rejoignait le club de base 30 circuits/30 volés.

Howard a été la recrue de l’année de la Ligue nationale en 2005, après avoir frappé 22 circuits en 88 matchs, et a remporté le titre de joueur par excellence de la Ligue nationale en 2006 pour avoir réussi 58 circuits, effectué 149 points et enregistré 383 buts au total, qui ont tous mené les majors. Il a été trois fois All-Star, un Silver Slugger Award et a terminé six fois dans le top 10 des MVP de la NL.

Howard est également l’un des 13 joueurs de l’histoire de la MLB avec au moins trois saisons de 140 points produits.

Sa performance dans la série de championnats de la Ligue nationale 2009 lui a valu le titre de joueur par excellence de la NLCS, atteignant 0,333 avec deux circuits, six buts sur balles et huit points produits en cinq matchs.

Schilling a chuté de 16 voix par rapport au seuil de 75 % lors du scrutin de l’année dernière. Le BBWAA n’a élu personne au Temple de la renommée l’année dernière. C’est la 10e et dernière année de Schilling sur le bulletin de vote.

C’est aussi la dernière année sur le bulletin de vote pour Barry Bonds, Roger Clemens et Sammy Sosa, tous d’une manière ou d’une autre entachés d’accusations de stéroïdes.

Ref: https://philadelphia.cbslocal.com