Marissa Callaghan et Nadene Caldwell ont confirmé la qualification de l’Irlande du Nord pour sa première grande finale en atteignant l’Euro féminin 2022 avec une victoire 2-0 en barrage retour contre l’Ukraine.

La frappe à la 55e minute de la skipper Callaghan a donné l’avance à son équipe à Seaview à Belfast avant que le remplaçant Caldwell n’ajoute une seconde dans le temps d’arrêt pour porter le score à 4-1 au total.

L’équipe de Kenny Shiels, qui a gagné 2-1 à Kovalivka vendredi, a commencé brillamment et a menacé d’une série de coups de pied arrêtés qui ont mis à plusieurs reprises la gardienne Kateryna Samson sous pression.

Cependant, alors que les grands milieux de terrain ukrainiens Olha Boychenko et Olha Ovdiychuk ont ​​commencé à faire bonne impression, ils ont reçu un rappel que leur travail était loin d’être terminé.

L’attaquant d’Everton Simone Magill, qui a marqué le vainqueur de l’Irlande du Nord au match aller, a testé Samson sous un angle serré 12 minutes avant la pause, mais la gardienne Jackie Burns a été soulagée de voir Daryna Apanaschenko tirer son tir large en première mi-temps.

Dans un début de deuxième mi-temps désordonné, l’équipe locale a dominé sans créer de véritables occasions et quand elle a finalement pris les devants ce soir-là, c’était le résultat de la persévérance plutôt que de la qualité.

Callaghan a grimpé pour aider sur le coup franc profond de Julie Nelson et alors que le défenseur Darya Kravets hésitait, elle a chassé le ballon perdu et l’a poignardé devant Samson.

Les visiteurs se sont effondrés au fil du temps alors que le milieu de terrain Natiya Pantsulaya a été expulsé pour une faute cynique sur Sarah McFadden, avant que Caldwell ne s’assure à la sixième minute du temps supplémentaire.

© RTÉ 2021. RTÉ.ie est le site Web de Raidió Teilifís Éireann, le média national irlandais de service public. RTÉ n’est pas responsable du contenu des sites Internet externes.

Ref: https://www.rte.ie