Autrefois considérés comme les pierres angulaires de la future franchise, Lauri Markkanen et Coby White ont eu des mandats compliqués avec les Chicago Bulls. Cela a continué quand ils ont tous deux vu leurs rôles les plus négativement affectés par la date limite des échanges.

Ils ont été poussés sur le banc après le début de la saison en tant que deux options de score les plus importantes derrière Zach LaVine, et plus tôt cette semaine, l’entraîneur Billy Donovan a reconnu qu ’« ils ne seront probablement pas en vedette »à l’avenir. Mais à en juger par leur performance lors de la victoire 122-113 de jeudi contre les Raptors de Toronto, Markkanen et White pourraient devenir les leaders d’une unité de banc réformée.

Markkanen (18 points, quatre rebonds) et White (15 points, trois rebonds) combinés pour 33 points sur 20 buts sur le terrain hors du banc, et avec un double-double de 14 points et 10 rebonds de Daniel Theis, le banc des Bulls a dominé une unité de banc des Raptors en désavantage numérique et les a surclassés 47-20.

«Je donne du crédit à (White et Markkanen), ils ont été de très bons gars d’équipe», a déclaré Donovan plus tôt cette semaine. «Ils essaient de faire tout ce que nous leur demandons de faire pour nous mettre en position de gagner. Ces deux gars sont des pièces importantes pour notre équipe. »

Le banc a fourni le complément parfait pour une autre bonne soirée de LaVine, qui a marqué 22 points et distribué 13 passes décisives, et Nikola Vucevic, qui a ajouté 22 points et sept rebonds.

Les Bulls ont profité des Raptors – qui étaient limités à seulement huit joueurs disponibles grâce à une combinaison de blessures et de suspensions – pour remporter leur troisième de suite et ajouter un match supplémentaire entre eux et Toronto, l’équipe directement derrière eux au classement.

Ref: https://www.chicagotribune.com