Sonny Bill Williams et ses frères Andrew et Matthew Johns peuvent maintenant être invités par l’entraîneur samoan actuel à participer à la campagne de la Coupe du monde de rugby à XV des Samoa.

Matthew Johns a évoqué la possibilité que Williams et les frères entraînent les Samoa lors de son émission de la Fox League dimanche soir.

La Rugby League Samoa (RLS) a publié mardi une déclaration indiquant que Matt Parish – l’entraîneur des Samoa depuis 2013 – avait été engagé jusqu’à la fin de la Coupe du monde 2021 et resterait en charge.

Cependant, le président de la RLS, Tagaloa Faafouina Su’a, a plus tard évoqué la possibilité que les anciennes stars de la LNR travaillent avec Parish.

LIRE LA SUITE: * Sonny Bill Williams, Andrew et Matthew Johns n’entraîneront pas les Samoa alors que la nation reste fidèle à Matt Parish * Sonny Bill Williams et les frères Johns veulent entraîner l’équipe de la ligue nationale de rugby des Samoa * Sonny Bill Williams confirme son objectif de titre mondial de boxe après confirmant la retraite de la ligue de rugby

Su’a a déclaré à NRL.com mardi soir que Parish serait en contact avec le trio «pour garantir leur engagement».

«À ce jour, nous n’avons eu aucun contact avec les frères Johns ni SBW, mais j’ai parlé brièvement à Matt ce matin, et il est heureux que les frères Johns et SBW aient exprimé leur intérêt à aider l’entraîneur des Samoa lors de la prochaine Coupe du monde. dans l’espoir de les contacter dans les prochains jours pour garantir leur engagement », a déclaré Su’a.

Parish, un ancien joueur de la LNR avec les Balmain Tigers et un ancien entraîneur adjoint dans plusieurs clubs de la LNR, a exprimé son intérêt l’an dernier pour Williams jouer pour les Samoa à la Coupe du monde après le retour du double international néo-zélandais dans la ligue de rugby avec le Toronto Wolfpack.

Williams, qui a un héritage samoan à travers son père, a rejeté la possibilité de jouer pour les Samoa et les Kiwis comme «ridicule, disant qu’il se concentrait juste sur ses preuves en Super League.

Après que Toronto se soit retiré de la Super League à la suite de la pandémie de Covid-19, il a rejoint les Sydney Roosters, mais a été contraint de prendre sa retraite cette année en raison de blessures persistantes.

Depuis lors, Williams travaille pour les Roosters en tant que conseiller et s’est donné pour mission d’assister les joueurs de Pasifika tout au long de la compétition de la LNR.

Ni Williams ni les frères Johns n’ont d’expérience d’entraîneur-chef, mais Williams et Andrew Johns sont deux des plus grands noms de la ligue de rugby, tandis que Matty Johns – un ancien vainqueur du poste de Premier ministre avec son frère à Newcastle et un ancien international australien – a un profil élevé. grâce à son rôle de radiodiffusion.

Andrew Johns est un Immortel de la Rugby League.Il a effectué de nombreux entraînements spécialisés avec divers clubs de la LNR et l’équipe de l’État d’origine de la Nouvelle-Galles du Sud.

Williams est un double champion de la LNR et un ancien joueur international de l’année et a le respect des joueurs actuels.

La star du test tongan de Brisbane Broncos, Tevita Pangai Jr, a expliqué cette semaine comment Williams l’avait aidé à développer plus de discipline en dehors du terrain.

Pangai a été condamné à une amende de 30 000 $ l’année dernière après avoir enfreint à plusieurs reprises les protocoles de pandémie de Covid-19 de la LNR, mais il a déclaré à NRL.com qu’il avait bénéficié des conseils avisés de Williams.

“J’essaie juste de passer du temps avec de bonnes personnes. Je me suis rapproché de Sonny, Sonny m’a beaucoup aidé en dehors du terrain. Footy me vient naturellement, mais le plus important c’est du lundi au jeudi.”

Pangai a déclaré que Williams était “un père de famille” qui avait eu “des problèmes au début de sa carrière, mais il est l’exemple parfait que vous pouvez vous en sortir” “.

Titre associé :
– L’entraîneur de L’entraîneur des Samoa pour demander de l’aide à Sonny Bill Williams pour la campagne de la Coupe du monde de rugby à XV
Rugby League Samoa ouvre la porte à des changements d’entraîneurs

Ref: https://www.stuff.co.nz