Et le Victorien est certainement au milieu d’un match alors que l’inclinaison australienne au 85e Masters se débat dans des conditions difficiles à Augusta National.

Malgré un départ incroyable de Leishman, aucun des cinq Australiens n’était sous la normale à la fin de la manche d’ouverture de l’édition 2021, mais ils n’étaient pas seuls car des verts durs comme le roc et des vents violents ont rendu les dents à Augusta National.

Il y avait un peu de déjà-vu pour Leishman. En 2014, il est sorti en tirant au deuxième tour avec trois birdies rapides le menant en tête du tournoi. Incroyablement, il abandonnerait ensuite 10 coups dans les 12 trous suivants pour finalement rater la coupe.

Les six premiers trous de Leishman jeudi ont donné quatre birdies, dont certains étaient aussi bons que vous le verrez sur le gazon creux. Mais après quelques pars, il a ajouté quatre bogeys entre les neuvième et 14e trous.

Il continue de se battre à même 15 trous pour battre les Australiens avec Matt Jones après avoir riposté avec deux oiselets tardifs pour tirer un deux sur 74 dans le deuxième groupe de la journée.

“Je suis rentré fort. J’ai fait quelques erreurs là-bas, mais il y a du vent, donc ça va être très difficile cet après-midi pour ces gars”, a déclaré Jones lors de sa première apparition au Masters depuis ses débuts il y a sept ans.

“J’aurais aimé jouer un peu mieux que 74, mais je ne pense pas que ça va être trop mauvais dans l’ensemble.”

Adam Scott, le champion 2013 essayait toujours de récupérer quelque chose de sa manche alors qu’il effectuait le virage.

Il était deux sur 10 trous essayant de se rapprocher de la tête du club house de trois sous mis par Hideki Matsuyama et Brian Harman.

Cameron Smith, finaliste des Masters 2020, a terminé quatre sur neuf alors que l’ancien n ° 1 mondial Jason Day ne pouvait pas compter mieux qu’un 77 de cinq sur plus et est bien en retard.

Ref: https://7news.com.au