La Colombie traverse l’un de ses moments les plus difficiles à tous égards. La peur apparaît dans les rues et le monde en général ne la quitte pas des yeux. Chaos, violence, blocus … et pour couronner le tout, les hôpitaux sur le point de s’effondrer à cause de la pandémie de coronavirus. Tout en cherchant des solutions à court terme, les héros de l’équipe nationale colombienne, dirigée par Radamel Falcao García, ont laissé plusieurs messages d’encouragement à travers leurs réseaux sociaux.

Compte tenu de la situation en Colombie, je rejette tout acte qui viole les droits de l’homme. J’appelle à la non-violence et je demande que le droit à une manifestation pacifique soit valorisé et respecté. J’exprime mon inquiétude et mon choc face aux événements qui se sont produits pendant la semaine dernière, ma solidarité avec ceux qui ont perdu la vie, les blessés et leurs familles », a commencé la rédaction du« Tigre ».

Compte tenu de la situation en Colombie, je rejette tout acte qui viole les droits de l’homme. J’appelle à AUCUNE VIOLENCE et je demande que le droit à une manifestation pacifique soit valorisé et respecté. pic.twitter.com/IuFe7g9Hif

Ses paroles se sont poursuivies ainsi: «Je demande que des ponts soient construits entre les différents acteurs politiques, économiques et sociaux de mon pays. Je pleure pour que les gens soient entendus dans leurs demandes. J’appelle à la réflexion afin que nous puissions débattre des idées sans violence, sans mort, sans destruction de ceux qui pensent différemment. J’appelle la communauté internationale à observer la délicate situation sociale, politique et de santé publique dans mon pays. “

Mais la chose ne s’est pas arrêtée là. Outre le bélier Samarian, qui entre autres commence à voir son avenir loin de Galatasaray, d’autres noms qui ont également rejoint cette cause étaient ceux de Dávinson Sánchez, Sebastián Villa, Juan Guillermo Cuadrado, Yerry Mina, David Ospina, entre autres.

Nous sommes très attristés par ce qui se passe en Colombie. De là, nous leur envoyons notre soutien et nous espérons qu’ils pourront bientôt être en paix. pic.twitter.com/G0PuTdUvns

“Quelle douleur dans le pays! Pour une Colombie meilleure et juste”, était le message publié par le défenseur de Tottenham Hotspur, accompagné d’une image de deux jeunes avec un drapeau colombien et des flammes en arrière-plan. De son côté, la Juve panita a laissé des mots très motivants: “La prière est la meilleure arme que nous ayons, tous ensemble dans la prière pour qu’à chaque fois l’amour de Dieu puisse être dans chaque cœur colombien.”

Depuis le 28 avril dernier, en Colombie, 18 civils et un policier ont perdu la vie depuis le début des manifestations contre la réforme fiscale, selon un bilan fourni par le Bureau du Médiateur. De plus, comme si cela ne suffisait pas, les Nations Unies (ONU) ont condamné ces dernières heures l’usage excessif de la force dans le pays. Au fil des heures, l’équipe nationale prie pour la Colombie.

Ref: https://co.marca.com