Le Mato Grosso a enregistré une augmentation de 33% du nombre de décès causés par des morsures de serpents. Les chiffres se réfèrent à la période de janvier à octobre de cette année-là.

Selon une enquête réalisée par le G1 MT, en 2020 06 personnes sont décédées après avoir été mordues par des serpents venimeux, alors qu’en 2021, l’état du Mato Grosso enregistre déjà 08 décès.

Les informations de Sinan ???? Système d’information sur les maladies à déclaration obligatoire, l’année dernière, le Mato Grosso a enregistré 1 065 cas d’accidents avec des serpents dangereux. Sur ce total, 1 027 étaient des jararacas.

Cette année, de janvier à octobre, l’État a enregistré 758 accidents avec des serpents et, parmi eux, 669 avec des jararacas. Le venin de ce serpent est formé d’enzymes qui dégradent la musculature et provoquent des hémorragies et des nécroses à l’endroit où la morsure s’est produite.

Selon le Département de la santé de l’État (SES-MT), l’approvisionnement en sérums antivenimeux dans l’État et la distribution aux unités de santé sont réguliers.

Ref: https://www.cenariomt.com.br