Le gouverneur par intérim de Rio, Cláudio Castro, a opposé son veto au changement de nom du stade Maracanã jeudi. La décision a été publiée dans le quotidien officiel de l’État dans la matinée. La proposition était de remplacer l’Estádio Jornalista Mário Filho par l’Estádio Edson Arantes do Nascimento – Rei Pelé.

Le revers est venu après les répercussions négatives parmi les journalistes et les fans de football autour du changement, qui s’est produit au milieu de l’un des moments les plus graves de la pandémie dans l’État. Sur ce, les députés de l’Assemblée législative de Rio (Alerj) ont décidé de demander le veto au gouverneur.

L’un des auteurs du projet, le député et président d’Alerj, André Ceciliano (PT), en séance, a expliqué qu’il avait pris la décision de reculer pour ne pas laisser à ses pairs une image négative face aux critiques de La proposition; a rappelé que la maison n’a jamais cessé de voter sur les actions qui concernent le coronavirus; et a dit qu’il a vu “beaucoup de passion, de clubbing et de localisme” dans la discussion.

Le projet de loi avait été approuvé par les députés d’Alerj le 9 du mois dernier, mais il devait encore être sanctionné par le gouverneur par intérim de Rio de Janeiro, Cláudio Castro. La date limite pour la manifestation du gouverneur se termine jeudi, lorsqu’il a pris ses fonctions.

Ref: https://globoesporte.globo.com