Le milieu de terrain argentin Lucas Mancinelli a marqué le but de la victoire pour «Expreso Austral» contre le BSC. Photo: Twitter / @DCuencaOficial

Le Barcelona SC a perdu son invaincu dans le championnat équatorien. Le Deportivo Cuenca a battu l’équipe de tauromachie 1-0 ce jeudi 8 avril 2021, dans un match valable pour la septième date du tournoi. L’attaquant Lucas Mancinelli a marqué le seul but du match à la 36e minute.

Le match joué au stade Alejandro Serrano a ajouté une nouvelle polémique d’arbitrage, après une prestation controversée de l’arbitre Guillermo Guerrero, en omettant de sanctionner deux pénalités favorables à l’équipe «canarienne». Avec le résultat, le Barcelona SC reste leader avec 14 points, mais pourrait être dépassé par Emelec, si les Bleus remportent leur duel samedi 11 avril contre la Liga de Quito. Les porteños sont également restés sans leurs 13 matchs consécutifs invaincus, qu’ils avaient tenus depuis le 13 décembre de l’année précédente, après une défaite contre Aucas.

Le Deportivo Cuenca, avec une amélioration par rapport à sa performance de la saison précédente, est en cinquième position avec 11 points. Le début de match a été favorable à l’équipe azuayenne, lorsque l’arbitre Guerrero a sanctionné un penalty, après une faute de Luis Fernando León sur Lucas Mancinelli. L’attaquant argentin a lui-même exécuté le tir et Javier Burrai a sauvé le ballon.

Les «canaris» n’ont pas attendu pour répondre et deux minutes plus tard, Damián Díaz a pu marquer le premier but sur un coup franc qui a dérapé pour le gardien Brian Heras. La première action controversée a eu lieu à la 13e minute, lorsque Guerrero n’a pas sanctionné une faute de Denilson Bolaños, qui a enlevé un ballon de la ligne de but avec sa main.

Le 29, une nouvelle controverse éclata. Jesi Godoy a donné un coup de pied à Leonel Quiñónez à l’intérieur de la surface et malgré les plaintes des joueurs jaunes, aucune faute n’a été sifflée non plus. Les toreros semblèrent contrôler le match, mais Cuenca prit l’avantage au bout de 35 minutes. Mancinelli a reçu une passe filtrée d’Andrés Chicaiza sur une contre-attaque et a terminé avec un tir sur Burrai. En seconde période, les «canaris» ont tenu un Deportivo Cuenca acculé, qui s’est défendu efficacement et s’est rapproché d’un deuxième but, avec un tir de Bolaños (65e) qui a été détourné avec difficulté par Burrai.

DT Fabián Bustos a tenté de donner du pouvoir à l’équipe visiteuse avec l’entrée de Gonzalo Mastriani, Gabriel Cortez et Nixon Molina, mais n’a failli faire match nul qu’à la minute 83, avec un tir dévié de Michael Hoyos. La défaite jaune était la première de la saison et a également laissé un nouveau questionnement pour les triades d’arbitrage, après les plaintes présentées cette semaine par la direction du Barcelona SC à la commission d’arbitrage, après le match avec Independiente del Valle. À la date suivante, le Deportivo Cuenca se rendra à Olmedo au stade olympique de Riobamba et le Barcelona SC accueillera Aucas au Monumental.

© Tous droits réservés 2020 Groupe EL COMERCIO La reproduction totale ou partielle, par quelque moyen que ce soit, de tout le contenu est interdite sans l’autorisation expresse des Conditions Générales du Groupe EL COMERCIO.

Ref: https://www.elcomercio.com