L’équipe de Mateo Garralda continue avec des options intactes pour se qualifier pour le prochain tour. Lundi, ils entrent en collision avec Macédoine à 11 h 15, un rival qu’ils doivent vaincre.

Si l’ouverture contre l’Egypte n’avait pas été de bon augure (défaite 35-29), la mission que l’équipe de handball avait eue hier après-midi contre la Suède était bien plus difficile. L’équipe européenne a remporté quatre fois le titre mondial de handball (1954, 1958, 1990 et 1999), c’est pourquoi face à un rival de haut niveau, il était très difficile de se mesurer. Et le “Rouge”, de toute façon, a eu une performance très digne jusqu’à la première mi-temps hier au Caire, où il est allé se reposer en tombant par un étroit 16-20.

Dès lors et surtout dans les dernières minutes, la Suède a montré toute sa catégorie et était loin de pardonner au Chili. Ainsi, avec une équipe nationale qui ne pouvait pas faire grand-chose pour inverser les chiffres, l’entraîneur Mateo Garralda a pris une bonne décision: il a fait tourner l’équipe pour éviter l’usure physique, pensant que le Chili a encore un match à jouer. Le score final était de 41-26 pour la Suède. Lundi, le Chili jouera contre la Macédoine à 11h15, avec l’illusion de gagner et de se qualifier.

Ref: https://www.diarioconcepcion.cl