Le jockey champion Glen Boss – le plus grand showman de la course australienne – a annoncé qu’il prendrait sa retraite après la réunion Zipping Classic à Caulfield samedi.

Le triple vainqueur de la Melbourne Cup, qui a guidé Makybe Diva vers sa trilogie de victoires dans la grande course australienne, a confirmé jeudi soir qu’il raccrocherait la selle après s’être associé à la favorite espagnole Mission dans la course principale.

L’homme de 52 ans a révélé sa décision dans une interview avec le géant du bookmaker Ladbrokes, qui emploiera Boss dans un rôle post-équitation.

“Cette décision est quelque chose que j’ai réfléchi au cours des six derniers mois et en particulier au cours des deux ou trois derniers”, a déclaré Boss.

« Je fais partie de ces personnes qui sont toujours à 100 %, des chips jusqu’au bout, et je me suis fait une promesse il y a plus d’une décennie, parce que vous savez que la fin approche, que si j’arrivais au point ma carrière de pilote alors que je n’étais pas pleinement engagé et jusqu’au bout, alors il était temps d’en finir.

“Ce que je veux dire par là, c’est rouler au niveau auquel j’ai toujours voulu être et où je dois être pour rivaliser avec les gars autour de moi. J’ai juste senti que je glissais un peu mentalement. Physiquement, je suis au sommet absolu de mon jeu, mais mentalement je glissais un peu, et c’est vraiment un jeu mental.

“Physiquement, je suis au sommet absolu de mon jeu, mais mentalement, je glissais un peu et c’est vraiment un jeu mental.”

“J’ai senti que c’était le bon moment parce que j’ai tellement d’énergie et je veux mettre toute cette énergie dans autre chose, et c’est ce que je fais.”

L’un des grands personnages du gazon australien, Boss a connu un carnaval de printemps frustrant au cours duquel il a été réservé pour monter le héros de la Caulfield Cup et le finaliste de la Melbourne Cup Incentivize, mais s’est vu refuser le trajet en raison de drames de quarantaine.

Il s’était rendu à Howard Springs dans le Territoire du Nord pour terminer son isolement de 14 jours avant de se rendre à Melbourne, mais la police lui a dit qu’il devait retourner à Sydney après moins de 48 heures.

Le chaos a signifié qu’il a raté le coche en prenant des engagements pour le carnaval de l’Everest, et il n’a pas monté de vainqueur depuis août.

Mais Peter Moody a réservé Boss on Spanish Mission, qui a terminé troisième de la Melbourne Cup, pour la Zipping Classic, qui est sa seule course de la journée. La mission espagnole était un favori de 1,50 $ jeudi.

“Depuis que j’ai pris la décision, je dors bien et je me réveille en sachant que j’ai pris la bonne décision”, a déclaré Boss. “J’avais très peur de prendre la décision, j’avais peur, parce que je fais ça depuis que j’ai 15 ans, et j’ai maintenant 52 ans, donc il y a la peur de ce qui se trouve au-delà de G Boss le jockey.”

Boss prendra sa retraite en tant que vainqueur du groupe 1 à 90 reprises en Australie, à égalité avec Shane Dye et amélioré uniquement par Damien Oliver, George Moore, Hugh Bowman, Jim Cassidy et Roy Higgins.

Son butin comprend quatre victoires de Cox Plate sur Makybe Diva (2005), So You Think (2009), Ocean Park (2012) et Sir Dragonet (2020), et il n’aurait été que le neuvième jockey à terminer le grand chelem s’il avait pu monter Incentivize dans la Caulfield Cup.

Depuis son retour à Sydney après un passage à Singapour, il a salué dans l’Everest sur Yes Yes Yes en 2019 et le premier Golden Eagle sur Kolding, assurant le plus gros salaire en un mois pour un jockey de l’histoire du gazon australien.

Ref: https://www.theage.com.au