Les superlatifs n’ont pas été épargnés après que les Indiens de Mumbai ont remporté le titre de la Premier League indienne en 2020. Rohit Sharma a conduit MI à cinq championnats dans le tournoi, mais aucun n’est sans doute aussi convaincant que celui de 2020. Après leur défaite habituelle lors de l’ouverture du tournoi contre bientôt -les futurs lutteurs Chennai Super Kings, MI semblaient être la meilleure équipe de la phase de championnat pour la majorité (brièvement menacée par la forme de début de saison des Capitals de Delhi).

Une fois en mode éliminatoire, ils étaient tête et épaule au-dessus des trois équipes restantes et ont remporté le titre grâce à des performances cliniques globales et tactiquement astucieuses (vous vous souvenez de Jayant Yadav en finale?).

Donc, en effet, avant la saison 2021, les Indiens de Mumbai sont priés de terminer le triplé, un exploit qui n’a jamais été réalisé dans l’IPL jusqu’à présent.

Les Indiens de Mumbai sont entrés dans la vente aux enchères pour 2021 avec un mandat clair pour améliorer leurs ressources de bowling rapide à l’étranger et ajouter de l’expérience au département de spin. Ils se sont arrêtés à court de grosses offres pour les pacers qui sont allés pour de gros dollars mais ont fini par signer à nouveau Coulter-Nile tout en ajoutant le duo Kiwi de Milne et Neesham. L’un de ces trois joueurs est susceptible de jouer régulièrement dans le XI, en fonction de sa forme d’avant-saison. Cependant, l’équipe disputant neuf matches à Chennai et à Delhi, la franchise pourrait être plus dépendante de la nouvelle arrivée de Chawla et pourrait devoir s’éloigner de son plan éprouvé de deux stimulateurs à l’étranger.

Chawla n’a pas exactement allumé IPL 2020, mais il est un client rusé et a une excellente feuille de route dans le tournoi. Si quoi que ce soit, il gardera Rahul Chahar sur ses orteils. À Jansen et à Tendulkar junior, MI a deux options de rythme du bras gauche que nous pourrions voir à un moment donné de la campagne plus tard, l’équipe terminant à Bengaluru et Kolkata pour leurs cinq derniers matches.

L’armée de personnel de soutien dirigée par Mahela Jayawardene mènera à nouveau la charge des Indiens de Bombay depuis les coulisses. La franchise a été bien servie par un groupe de réflexion cohérent et astucieux et ce fut une révélation d’écouter l’ancien capitaine sri-lankais la saison dernière après leur cinquième titre.

Une dérive lors de l’IPL 2021 sera de voir comment les probables / espoirs / outsiders de l’équipe indienne de la Coupe du monde T20 se comporteront.

Rohit Sharma, Quinton de Kock, Suryakumar Yadav, Ishan Kishan, Hardik Pandya, Kieron Pollard, Krunal Pandya, Nathan Coulter-Nile / James Neesham, Rahul Chahar / Piyush Chawla, Trent Boult, Jasprit Bumrah

Ref: https://scroll.in