Les champions en titre des Indiens de Mumbai portent à nouveau l’étiquette de favoris pour une nouvelle saison IPL à partir de vendredi. La raison principale est qu’il n’y a pratiquement aucune faille dans leur armure – l’alignement de frappeurs est le meilleur dans le champ de huit équipes et l’unité de bowling est aussi bonne que n’importe laquelle de ses rivales.

Mais il n’y a pas d’avantage à domicile cette édition car les équipes ont été réparties sur des sites neutres selon un modèle de caravane bio-bulle adopté par les patrons d’IPL. (Les fans resteront également à l’écart alors que les autorités seront aux prises avec un pic dans les cas de Covid). MI devra repenser la stratégie de bowling, en particulier sur l’utilisation des spinners.

Lisez aussi: “ Maintenant, l’opposition sait que ces gars peuvent avoir un impact dans toutes les situations ”: le skipper Virat Kohli félicite les jeunes du RCB

Au fil des ans, au stade Wankhede, très convivial, le MI a misé sur les speedsters pour fournir des percées et des filateurs pour faire le travail de maintien. Alors que l’équipe de Rohit Sharma disputera neuf matches à Chennai (5 matchs) et à New Delhi (4 matchs) où les terrains sont propices à la rotation, leurs fileurs auront un rôle plus offensif à jouer que lors des saisons précédentes.

Les experts ont soutenu dans le passé que MI était faible dans le département spin par rapport aux Capitals de Delhi – ils ont R Ashwin, Axar Patel et Amit Mishra – ou Chennai Super Kings – Mitchell Santner, Ravindra Jadeja, Moeen Ali, Karn Sharma, Imran Tahir et K Gowtham joue pour eux – cette saison.

Pour MI, le fileur de jambe Rahul Chahar et le fileur de bras gauche Krunal Pandya ont été les piliers au cours des deux dernières saisons. Ils ont raisonnablement bien joué au bowling au milieu des matchs, mais sur les terrains de Chennai et de New Delhi, ils pourraient avoir pris la tête de l’avant.

Aucun des deux n’a bien fait dans la série limitée contre l’Angleterre à domicile. Chahar a effectué 33 courses en trois passes dans le dernier T20 (l’Inde a gagné pour remporter la série) tandis que Pandya a concédé 72 points en six passes dans le deuxième ODI, dans lequel Ben Stokes a frappé un 99 de 52 balles dans une victoire à six guichets.

Au cours des trois dernières saisons, les pacers ont pris le plus de guichets pour le MI, qui cherche un triplé de victoires pour le titre. Lors de l’IPL 2020 aux Emirats Arabes Unis, Jasprit Bumrah (27) et Trent Boult (25) étaient les principaux preneurs de guichets. En 2019, Bumrah (19) et Lasith Malinga (16) étaient leurs meilleurs quilleurs et en 2018 Hardik Pandya (18) et Bumrah (17) étaient en tête de liste.

Les anciens joueurs indiens Sanjay Manjrekar et Deep Dasgupta, tout en analysant les forces et les faiblesses de MI pour espncricinfo.com, ont souligné qu’il s’agissait du seul point faible possible alors qu’ils lancent leur campagne contre les Royal Challengers Bangalore au stade MA Chidambaram vendredi. .

“Ils joueront neuf de leurs (14) matches à Chennai et Delhi, ce qui créera une sorte de défi pour eux”, a déclaré l’ancien stumper indien Dasgupta.

Pour ajouter de l’expérience, MI a acheté Piyush Chawla pour le spinner des jambes pour 2,4 crore dans le cadre de la vente aux enchères de cette année. MI a Jayant Yadav et le spinner du bras gauche Anukul Roy en renfort.

En termes d’expérience, Chawla est le meilleur – il est le troisième plus haut preneur de guichet en IPL avec 156 scalps – mais la question est de savoir s’il sera en mesure de livrer? Au cours des trois dernières saisons, son taux d’économie moyen a été de 8,82.

Reste à savoir s’il joue régulièrement ou non, mais Zaheer Khan, directeur des opérations de cricket de MI, ressent en plus de «l’expérience», Chawla apporte sa capacité à «jouer avec la nouvelle balle».

«Ce n’est pas une tâche facile pour un quilleur, en particulier si vous êtes un spinner, mais aussi un spinner au poignet. C’est quelque chose qu’il fait à merveille. Cela a certainement attiré notre attention lorsque nous avons regardé Piyush », a déclaré l’ancien animateur indien après la vente aux enchères.

Le skipper Rohit Sharma a également de grandes attentes de la part de Chawla. «C’est un quilleur très offensif, ce que nous voulions dans notre département de spin bowling. C’était un bon achat. Il connaît le format, il connaît l’opposition », a déclaré Sharma dans un message vidéo du MI sur Twitter.

L’ancien gardien indien Parthiv Patel estime que Chawla aidera MI, en particulier avec l’équipe qui commence la campagne à Chennai. «Il sait jouer au bowling sur le guichet de Chennai, ou sur les guichets lents et bas. Je pense que MI a couvert toutes les bases. C’est ce que font les champions, même après avoir remporté un tournoi, ils essaient de combler des places et c’est exactement ce que MI a fait », a-t-il déclaré dans une émission sur Star Sports.

MI n’aime pas beaucoup bricoler avec leur line-up, il sera donc intéressant de voir s’ils s’en tiennent à Chahar et Pandya pour la troisième saison consécutive, ou apportent Chawla pour l’un d’eux ou jouent les trois tourneurs.

Ref: https://www.hindustantimes.com