Bonjour et bienvenue dans notre couverture en direct du jour 1 du premier test entre l’Inde et la Nouvelle-Zélande depuis le Green Park de Kanpur.

Le vice-capitaine indien Cheteshwar Pujara arrive en troisième position. L’Inde a besoin que Pujara apporte toute son expérience et forge une position solide avec Gill pour stabiliser les hôtes après le limogeage anticipé de Mayank Agarwal à Kanpur.

Jamieson à Mayank, OUT! Le travail acharné de Kyle Jamieson a porté ses fruits et le meneur de jeu néo-zélandais a retiré Mayank Agarwal pour 13. Mayank n’a pas de chance alors qu’il obtient l’avantage et Blundell ne se trompe pas derrière les souches. Mayank c Blundell b Jamieson 13 (28) [4s-2]

Jamieson à Mayank, QUATRE ! Cela a été bouleversé et Mayank joue un entraînement de couverture torride pour atteindre sa deuxième limite. Magnifique coup de l’ouverture de l’Inde.

Kane Williamson a décidé de tester la rotation après six overs et a introduit Ajaz Patel dans l’attaque. Elle tourne à partir de la première balle et Gill a de la chance car la balle prend le bord de la lame mais ne glisse pas. Début encourageant pour Ajaz.

Southee à Mayank, QUATRE ! Cette fois, Mayank a de la chance car l’avantage n’a pas été maintenu. Le ballon tombe bien en deçà de Blundell et s’enfuit pour offrir à l’Inde et à Mayank leur première limite du test.

Du sud à Shubman Gill, 3 descentes ! Il a été bien frappé dans la zone de couverture vacante et les deux ouvreurs indiens ont marqué un triple. Bonne course entre les guichets après que le voltigeur poursuivant ait tâtonné.

PAS DEHORS ! Shubman Gill survit à une décision LBW. Un choc de la part de l’arbitre sur le terrain. Gill était assez confiant qu’il avait frappé la balle. Un bon de Timm Southee qui vient de pincer et de frapper la batte avant les coussinets. Southee et la Nouvelle-Zélande ont immédiatement fait appel.

Du sud à Mayank ! Mayank Agarwal joue le court d’une livraison de longueur avec des mains douces derrière le point et choisit un double pour décoller dans le tout premier temps.

Les ouvreurs indiens Mayank Agarwal et Shubman Gill entrent sur le terrain. Tim Southee a le nouveau ballon au début de la saison des tests à domicile en Inde.

Cheteshwar Pujara : Cela (la préparation) a été bon. Je faisais partie de l’IPL, je ne jouais pas mais je m’entraînais et je me préparais dès que j’avais le temps. Donc, la préparation a été bonne. Nous avons également eu une bonne séance d’entraînement à Mumbai. C’est bien de revenir jouer à la maison parce que nous n’avons pas joué en Inde depuis un moment maintenant. Leur absence (Virat, Rohit) donne aux autres une chance de faire leurs preuves. Elle (la responsabilité) est là évidemment mais je ne pense pas que je devrais trop y penser. Cette piste était un peu lente la dernière fois que nous avons joué ici, mais elle a tourné plus tard.

Rachin Ravindra fait ses débuts en test pour la Nouvelle-Zélande. Rachin est un joueur polyvalent de 21 ans qui porte le nom de deux grands du cricket indien, Sachin Tendulkar et Rahul Dravid. Rachin est né à Wellington de parents indiens – Ravi Krishnamurthy, architecte de système logiciel, et Deepa Krishnamurthy.

Une journée mémorable pour Rachin Ravindra, qui fait ses débuts en Test pour le @BLACKCAPS #WTC23 | #INDvNZ pic.twitter.com/hr16fYBeDi

Kane Williamson : Nous aurions également frappé en premier. Dans l’attente de ce défi. C’est mélangé, mais ça va. Ajaz Patel et Somerviller ont bien fait. Nous entrons avec deux fileurs, deux pacers et un débuts polyvalent en filature à Rachin Ravindra.

Nouvelle-Zélande (jouant XI): Tom Latham, Will Young, Kane Williamson (c), Ross Taylor, Henry Nicholls, Tom Blundell (w), Rachin Ravindra, Tim Southee, Ajaz Patel, Kyle Jamieson, William Somerville

Ajinkya Rahane : Vous cherchez à frapper d’abord. Le terrain a l’air vraiment bien. Généralement, il ralentit plus tard ici. Shreyas fait ses débuts. Nous sommes tous ravis de jouer avec le nouveau personnel d’entraîneurs. Personnellement, j’aime jouer avec Rahul bhai. La Nouvelle-Zélande est une équipe de qualité. 3 essoreuses, 2 sertisseuses.

Inde (XI) : Shubman Gill, Mayank Agarwal, Cheteshwar Pujara, Ajinkya Rahane (c), Shreyas Iyer, Wriddhiman Saha (w), Ravindra Jadeja, Axar Patel, Ravichandran Ashwin, Ishant Sharma, Umesh Yadav

L’Inde gagne le tirage au sort, opte pour la batte contre la Nouvelle-Zélande à Green Park, Kanpur. Shreyas Iyer fait ses débuts dans le test alors que l’Inde opte pour 3 fileurs et 2 pacers.

#TeamIndia Captain @ajinkyarahane88 remporte le tirage au sort et choisit de battre le premier lors du 1er test contre la Nouvelle-Zélande.Live – https://t.co/9kh8Df6cv9 #INDvNZ @Paytm pic.twitter.com/1T4NOXNED7

Rapport sur le terrain : Le terrain ressemble beaucoup à celui joué il y a cinq ans. Privé d’herbe. On voit des fissures s’ouvrir. Ce sera bon pour le bâton au début, mais ces fissures s’ouvriront. Peut-être jouer de haut en bas plus tard.

Shreyas Iyer a reçu sa casquette Team India Test de Sunil Gavaskar – l’une des meilleures à avoir jamais honoré le match.

Un moment à chérir pour @ ShreyasIyer15 alors qu’il reçoit sa casquette #TeamIndia Test de Sunil Gavaskar – l’une des meilleures à avoir jamais honoré le match. #INDvNZ @Paytm pic.twitter.com/kPwVKNOkfu

Avec le début de l’hiver dans le nord de l’Inde, la météo jeudi sera idéale pour le début du premier Test contre la Nouvelle-Zélande. La température à Kanpur sera comprise entre 12 et 14 degrés Celsius avec une humidité comprise entre 30 et 40 %. Les chances de pluie sont très improbables pendant tout le test match.

La série entre l’Inde et la Nouvelle-Zélande, à commencer par le match d’ouverture à Kanpur jeudi, sera la première entre les deux équipes depuis leur rencontre en finale du Championnat du monde d’essais à Southampton en juin.

Les hommes de Williamson ont remporté ce concours, mais ils n’ont jamais remporté de série de tests et encore moins de match de test depuis la tournée 1988-89.

Le skipper néo-zélandais Kane Williamson pense que les Blackcaps ne seront pas les favoris pour remporter les deux matches de la série Test contre l’Inde malgré l’absence de joueurs indiens vedettes comme Rohit Sharma, Jasprit Bumrah et Mohammad Shami.

Williamson a souligné que le spin jouera un rôle important dans la prochaine série de tests de deux matchs, affirmant que les deux équipes chercheront à jouer des composants de spin puissants dans le test de Kanpur.

Le capitaine remplaçant de l’Inde, Ajinkya Rahane, a déclaré qu’il n’était pas préoccupé par sa forme avec la batte et qu’il se concentrait sur la direction de l’équipe lors du premier d’une série de 2 tests contre la Nouvelle-Zélande à Kanpur à partir du 25 novembre. Rahane a même minimisé les inquiétudes. car sa place dans l’équipe est remise en question avant une saison importante de cricket d’essai.

Ref: https://www.indiatoday.in