Il était en sueur dans les trois premiers quarts, mais les Milwaukee Bucks ont décollé dans le dernier partiel, ont battu les Brooklyn Nets 124 à 118 mardi soir, à l’intérieur de la maison, et sont restés à la deuxième place à l’Est. La différence n’est que de deux victoires et une défaite, avec six matchs à jouer pour l’équipe de New York et sept pour l’équipe de Giannis Antetokounmpo en saison régulière.

Le Grec a dominé, encore une fois, avec 36 points, mais a eu une grande aide de ses coéquipiers pour arrêter l’équipe de Kevin Durant et Kyrie Irving. James Harden reste absent en raison d’une blessure à la cuisse.

BucksGiannis Antetokounmpo (36 points et 12 rebonds) Jrue Holiday (23 points, 8 rebonds et 10 passes) Donte DiVincenzo (10 points et 15 rebonds)

Consultez le classement complet de la NBA Visitez la boutique officielle de la NBA NBA League Pass: abonnez-vous et regardez où que vous soyez

La bataille attendue entre Giannis (11 points) et Durant (10) a eu lieu au premier quart-temps, mais Jrue Holiday a été le buteur du premier partiel, avec 14 points.

L’avantage minimum pour les Bucks a augmenté au deuxième trimestre. Avec peu d’efficacité offensive dans les dernières minutes, les Nets ont vu la première mi-temps terminer 66 à 58 pour le rival.

Au troisième tour, cependant, l’équipe de New York s’est réveillée. Durant et Irving ont marqué une séquence de 21 points sans panier des autres coéquipiers, et les Nets ont tourné le score.

Avec 94 à 92, le dernier quart promettait de l’adrénaline. Mais une séquence de 18-1 des Bucks a tué le match.

Les Bucks sont la seule équipe de l’Est à figurer parmi les dix meilleurs de la NBA en termes d’efficacité défensive (109,8 points concédés pour 100 possession de balle) et d’efficacité offensive (116,1 points gagnés pour 100 possession de balle).

Bucks (119,3 par match) et Nets (118,7) sont les équipes qui marquent le plus de points en NBA

Les Bucks terminent la saison 2-1 en tête-à-tête. Dimanche dernier, Milwaukee avait gagné avec l’erreur de Durant dans le dernier tir.

Stephen Curry a marqué 37 points, avec huit balles sur trois, mais ce n’était pas suffisant pour les Golden State Warriors. Jouant à domicile, les Pélicans de la Nouvelle-Orléans ont marqué 108 à 103 et se sont vengés de la défaite de la veille face au même rival. Point culminant pour Lonzo Ball, avec 33 points et sept balles du périmètre. Ce n’est pas encore cette fois que le Brésilien récemment embauché Didi a fait ses débuts.

La cinquième victoire consécutive des Phoenix Suns était en sueur. Jouant à l’extérieur, le leader de l’Ouest a battu les Cavaliers de Cleveland 134 à 118 après avoir égalisé 114 dans le temps réglementaire. Devin Booker a marqué 31 points et Chris Paul en a eu 23, avec 16 passes décisives. Par les Cavs, Anderson Varejão était disponible, a été honoré sur l’écran de l’arène, a salué le public, mais n’est pas entré sur le terrain.

Les Dallas Mavericks ne sont pas que Luka Doncic. Ce mardi, c’était au tour de Tim Hardaway Jr. de marquer 36, avec le droit à dix balles du périmètre, et d’être le clou de la victoire contre le Miami Heat, à l’extérieur, par 127 à 113. Doncic, cependant , a presque atteint un double triple, avec 23 points, 12 rebonds et 8 passes décisives. Du côté de Miami, six joueurs ont réalisé des points à deux chiffres, mais aucun d’entre eux n’a marqué plus de 19. Fluke, Jimmy Butler n’a pas agi.

Avec 23 points, 7 rebonds et 6 passes de LaMelo Ball, les Charlotte Hornets ont battu les Detroit Pistons 102 à 99, loin de chez eux, et poursuivent leur route vers le play-in. Derniers à l’Est, les Pistons ont réalisé une belle performance d’Hamidou Diallo, avec 35 points et 7 rebonds.

Sept joueurs ont marqué à deux chiffres et ont aidé Sacramento Kings à battre OKC Thunder, dans les domaines du rival, par 103 à 99. Pour Thunder, qui pense exclusivement au prochain repêchage, met en évidence à Darius Bazley, avec 24 points et 11 rebonds.

Ref: https://globoesporte.globo.com