Le DT s’est trompé dans l’approche initiale et son équipe était clairement surpassée. (REUTERS / Agustin Marcarian)

River n’a pas seulement aimé faire le tour olympique dans une Monumental bondée, il a également eu le plaisir de compliquer un peu plus le moment de Fernando Gago en Racing. Identifiés à Boca, les fans lui ont rappelé la finale madrilène et toutes les pâles qu’il a dû vivre avec Millo devant lui. Comme si cela ne suffisait pas, il a été battu à domicile et s’est enlisé sur la route de la qualification pour les coupes internationales (il reste aujourd’hui en dehors de l’Amérique du Sud).

Pintita a subi River en tant que joueur et le fait également en tant qu’entraîneur. Sur le terrain, l’ancien milieu de terrain a subi l’une des blessures au talon d’Achille, un karma qui suivait de près. Déjà hors du terrain de jeu, il n’a jamais réussi à gagner. Il l’a affronté trois fois et a fini par perdre dans chacun d’eux. Ils ont été deux fois en charge d’Aldosivi, en plus de ce jeudi avec l’Académie. La particularité ? Tous étaient dans le Monumental.

À Tiburon, où il a fait ses premiers pas en tant qu’entraîneur, Gago a visité River pour la première fois le 9 mai de cette année et s’est incliné 4-1. Puis, le 26 août, l’équipe de Mar del Plata s’inclinait à nouveau : c’était 2-0, dans le premier revers qu’elle déchaînait dans la course qui l’éloignait de son poste. Et avec le groupe d’Avellaneda, la chance n’a pas changé, La Banda lui a offert une danse formidable pour couronner une fête qui s’est déroulée.

Ref: https://www.ole.com.ar