José Mourinho sera l’entraîneur de l’AS Roma à partir de l’été prochain et pour les trois prochaines saisons, a annoncé mardi le club italien dans un communiqué. Le technicien portugais, double vainqueur de la Ligue des champions avec Porto (2004) et l’Inter Milan (2010), retrouve l’Italie après avoir entraîné l’Inter Milan de 2008 à 2010. Il a été évincé de Tottenham au club anglais le 19 avril de l’année dernière en raison de mauvais résultats. Peu avant cela, Roma a officialisé la fin de la mission de son compatriote Paulo Fonseca, qui avait été nommé en juin 2019.

Pour Mourinho, dont la renommée s’est estompée plus difficile que les expériences brillantes ces dernières années, c’est un retour à un championnat qui lui sourit magistralement. En deux saisons à l’Inter, de 2008 à 2010, il a remporté deux titres de champion d’Italie, une Coupe d’Italie, une Super Coupe d’Italie et en particulier la C1, dernier couronnement d’une équipe italienne dans la compétition.

“Après J’avais possédé et j’avais rencontré Tiago Pinto, j’ai tout de suite compris à quel point ce club est ambitieux », a répondu Mourinho dans le communiqué de presse de la Roma, annonçant sa nomination. «Cette volonté et cette dynamique m’ont toujours motivé, et nous voulons construire ensemble un voyage réussi dans les années à venir», ajoute-t-il.

En bon communicateur, Mourinho n’oublie pas de remercier les supporters roms: «L’incroyable La passion des supporters roms m’a convaincu d’accepter le poste. L’AS Roma, actuellement 7e de Serie A, à 9 points de son rival détesté la Lazio, n’a aucune chance de se qualifier pour la Ligue des champions après un autre match. Le club romain, sévèrement battu en demi-finale de la Ligue Europa à Manchester United (2-6), a peu de chances de disputer une Coupe d’Europe la saison prochaine. Les Giallorossi disputeront leur demi-finale retour au Stadio Olimpico de Rome jeudi soir.

J’ai oublié de charger l’enveloppe “Compensation” car cet entraîneur, qui est lourd partout pour ses résultats et son chapeau melon, ne vit que dessus!

Pour sa défense, les clubs anglais sont très exigeants et exigent des résultats, mais il n’y a qu’un seul champion par an …

Que ce type qui se fait virer partout puisse encore trouver un club avec lequel s’entraîner.

Lisez les articles dans la section Sports,
Suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses d’actualités.

La crise du football français Grand Prix Spécial de France Roland Garros: la rencontre des hommes du pays

FAQ
Didacticiel vidéo
La publicité
Contactez-nous
Index des pages
imprimer
CGU
CGV
Charte de modération
Politique relative aux cookies
Politique de confidentialité des données personnelles
archiver

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu de l’article inclus dans votre annonce.

Informer à ce sujet
Votre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr