Au milieu de la situation actuelle en Colombie, avec des manifestations, des violences et des protestations dans différentes régions du pays, une vidéo a été publiée lundi sur Twitter dans laquelle certaines personnes, avec des mots lourds, pointaient Faustino Asprilla.
pour des avertissements présumés de sa part en présence et en obstruction sur des routes à proximité du domicile de l’ancien footballeur.

Lionel Messi a fait un barbecue et fait actuellement l’objet d’une enquête des autorités sanitaires espagnoles

Face à ces accusations, «Tino» est sorti il ​​y a quelques minutes dans une vidéo, dans laquelle il tentait de clarifier le fait, en des temps troublés en territoire colombien et notamment dans la Valle del Cauca.

«Je veux expliquer un malentendu que j’ai eu hier avec des gens ici à Tuluá. Qu’avec des mensonges, ils ont diffusé une vidéo où vous pouvez clairement voir le racisme qu’ils ont contre moi, la façon dont ils me traitent. Je passais par là, J’allais sortir, c’était fermé et je suis rentré. J’ai sorti mon téléphone portable pour enregistrer, un gars est venu et m’a insulté, un autre est venu et m’a aussi insulté. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, cette fille “Ma voix n’a pas été entendue, la police était là, même. Je me suis juste retourné et je suis rentré chez moi”, a déclaré l’ancien joueur de l’équipe nationale de Nacional, Parme, Newcastle et colombienne, entre autres.

Falcao García et le message pour la Colombie: “J’appelle à PAS DE VIOLENCE”

Dans son récit, Asprilla a également ajouté que “les gens sont très méchants, c’est un moment très délicat pour ce pays, de sorte qu’ils disent des mensonges aux gens. Tous ceux qui me connaissent savent que je suis incapable de blesser les gens. Les gens. Alors, Je vous demande beaucoup de raison, essayez de dialoguer. Je ne suis ni pour ni contre ce qui se passe. Mon pays fait mal comme tout le monde. J’espère que les gens peuvent comprendre cela. J’ai reçu de nombreuses menaces, grâce à cette fille qui a posté ceci vidéo, racontant des mensonges qu’elle était contre le peuple. “

Ref: https://gol.caracoltv.com