Micky Mellon a un défi. Enlevez le nom de Dundee United, leur fière histoire sous le regretté Jim McLean d’un titre de la Ligue et d’une finale européenne dans les années 1980, et évaluez-les uniquement comme un club promu en Premiership après le championnat l’été dernier.

C’est une bonne question, car United se disputant actuellement une place parmi les six premiers au moment de la scission, plutôt que de faire partie du combat de relégation, c’est une première saison réussie dans le haut de gamme après quatre dans le deuxième rang. Facteur de perdre Robbie Neilson, qui les a menés à la promotion, à Hearts l’été dernier et c’est encore plus impressionnant.

«Je ne nommerai aucune équipe dans le championnat, mais si on nous appelait quelque chose de différent, alors les gens le feraient

Ref: https://www.thetimes.co.uk