Avec la relégation et le maintien en deuxième division en jeu, les équipes entrent sur le terrain pour la dernière fois de la saison

Le dernier tour de la Série B du Brasileirão promet beaucoup de contestation pour l’accès et surtout contre la relégation. Avec une seule place restante, les équipes poursuivent la lutte acharnée vers l’élite tandis que d’autres prennent le dernier souffle pour ne pas chuter en troisième division.

La dernière manche de la Série B do Brasileirão, la 38e de la saison 2021, compte dix affrontements à partir du jeudi 25 novembre et jusqu’au dimanche 28, à partir de 16 heures.

Les vingt équipes entrent sur le terrain pour atteindre leur objectif : que ce soit la permanence, l’accès ou même éviter la relégation en division inférieure du football brésilien.

Botafogo, Coritiba et Goiás sont déjà assurés en première division. Pendant ce temps, la dernière vague d’accès a quatre équipes qui se battent dans leur dernier souffle. Ainsi, la manche sera décisive pour savoir qui sera le quatrième.

Avaí, CRB, CSA et Guarani se disputent le dernier siège de l’élite. Cependant, selon l’étude statistique du département de mathématiques de l’UFMG, mise à jour quotidiennement, Avaí a le plus grand avantage pour accéder avec 63,1%. Dimanche, l’équipe affrontera Sampaio Corrêa. S’il gagne, il tamponne son passeport et devient quatrième de Serie A 2022.

En deuxième et troisième places se trouvent respectivement CSA avec 17,3 % et CRB avec 16 %. Enfin, Guarani est celui qui a le moins de chance de grimper avec 3,6%, mais a toujours le calcul en sa faveur. Pour tout le monde, la victoire ajoutée aux erreurs des adversaires dans le tour est le seul moyen d’y accéder.

En bas, Brasil de Pelotas et Confiança sont déjà relégués. Pendant ce temps, trois autres se battent pour échapper définitivement à la décapitation, comptant sur la dernière carte en quête de rédemption.

Les équipes de Remo, Vitória et Londrina entrent sur le terrain dimanche, toutes en même temps. Selon l’étude de l’UFMG, l’équipe de Bahia est celle qui a le plus de chance de chuter, avec 91,2 %. L’État du Paraná, alors, a 76,8% tandis que les Alagoas ont 32%.

Remo affronte Confiança, n’ayant besoin que de la victoire pour ne pas être relégué. Londrina, en revanche, doit battre Vasco, une équipe qui a même garanti vouloir clôturer l’année à 100%. De plus, l’équipe devra également compter sur les erreurs des deux autres adversaires.

Vitória, enfin, est dans une situation extrêmement compliquée. Contre Vila Nova à domicile, il doit quand même gagner et espérer que ses rivaux perdent. Dans le cas contraire, le déclassement sera confirmé.

Douze clubs sont déjà confirmés pour la Serie B 2022. Il s’agit d’Operário, Ponte Preta, Cruzeiro, Sampaio Corrêa, Brusque, Vila Nova, Vasco et Náutico. Quatre pourraient atteindre la première division et trois autres combattent la relégation.

De plus, Ituano, Tombense, Criciúma et Novorizontino complètent le compte en passant de la Serie C à la deuxième division de la saison.

Depuis 1934, la DCI raconte des histoires. La façon dont nous procédons a changé, mais ce qui reste constant, c’est notre mission d’informations précises.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d’accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez.
Accepté

Plus de détails

Ref: https://www.dci.com.br