Dangote Cement Plc a lancé un centre de formation des conducteurs situé dans sa cimenterie d’Obajana, dans l’État de Kogi.

L’objectif, selon l’entreprise, est de réduire les accidents de la route (RTC) dans le pays. Le nouveau centre est chargé de répondre à tous les besoins de formation des chauffeurs de Dangote Cement Plc.

S’adressant à des journalistes en marge de la convocation à Obajana, le chef du centre de formation des conducteurs de Dangote, M. Harisson Pepple, a déclaré que la formation était conforme à la politique de tolérance zéro de l’entreprise pour les accidents de la route.

Pepple a déclaré que les conducteurs stagiaires étaient issus des motor boys existants et que la période de formation était de six mois.

«Le programme est complet. Les douze premières semaines sont théoriques. Ensuite, il y a trois mois d’attachement », a-t-il dit.

Il a déclaré que l’idée du nouveau centre de formation avait été conçue en juin 2020, dans le but de former, de recycler et d’impliquer constamment les conducteurs de Dangote.

Il a également annoncé que l’entreprise engageait un autre groupe de conducteurs qualifiés avec des licences de classe G, soulignant que l’entreprise faisait tout son possible pour se débarrasser des accidents.

Selon lui, l’entreprise collabore avec le Corps fédéral de la sécurité routière (FRSC) dans la plupart de ses activités, ajoutant que les apprentis conducteurs ont également appris des techniques de conduite défensive qui impliquent de conduire pour sauver des vies, du temps et des biens.

Ref: https://leadership.ng