La Ligue Europa a atteint sa phase de quart de finale, Arsenal et Manchester United battant le drapeau des clubs de Premier League.

Bien qu’il manquait aux dernières étapes de la compétition de l’année dernière, un élément crucial des relations à deux pattes est revenu – le potentiel dramatique de la règle des buts à l’extérieur.

Les règles, cependant, peuvent prêter à confusion pour les non-initiés. Voici comment ils fonctionnent, et s’ils sont affectés par certains des matches à élimination directe de la Ligue Europa cette année sur des sites européens neutres.

Bien que l’on puisse souvent entendre l’expression «les buts à l’extérieur comptent double» en Ligue Europa, ce n’est pas techniquement vrai.

Au lieu de cela, dans chacun des huitièmes de finale à deux jambes jusqu’à la finale, si les équipes sont à égalité de buts après 180 minutes, l’équipe qui a marqué le plus de buts à l’extérieur se qualifie pour le tour suivant.

Donc, si les deux manches se sont terminées par un match nul 1-1 et un match nul 2-2 – laissant les équipes égales sur 3-3 – le côté à progresser sera l’équipe à l’extérieur du match qui a terminé 2-2.

Si les équipes ont marqué un nombre égal de buts à l’extérieur, le match se poursuit dans une période de prolongation comprenant deux mi-temps de 15 minutes.

Pendant la prolongation, les buts à l’extérieur comptent exactement de la même manière – donc si les deux équipes ont marqué le même nombre de buts dans la demi-heure, l’équipe à l’extérieur progressera.

Pour les matches disputés sous le système à élimination directe, si les deux équipes impliquées dans une égalité marquent le même nombre de buts sur les deux manches, l’équipe qui marque le plus de buts à l’extérieur se qualifie pour la phase suivante.

Si cette procédure ne donne pas de résultat, c’est-à-dire si les deux équipes marquent le même nombre de buts à domicile et à l’extérieur, deux prolongations de 15 minutes sont jouées à la fin du match retour.

Si les deux équipes marquent le même nombre de buts pendant la prolongation, les buts à l’extérieur comptent double (c’est-à-dire que l’équipe visiteuse se qualifie pour l’étape suivante).

Si aucun but n’est marqué pendant la prolongation, les tirs au but du point de réparation déterminent quelle équipe se qualifie pour la prochaine étape.

Les restrictions de voyage de Covid ont signifié que certains liens européens impliquant des parties anglaises ont été déplacés vers des lieux neutres cette saison.

Bien que les deux équipes disputeront techniquement de tels matches loin de leur stade d’origine, la règle reste inchangée, qui est toujours déterminée par des «buts à l’extérieur» s’ils sont à égalité après 180 minutes.

La règle des buts à l’extérieur s’applique à la Ligue des champions de l’UEFA exactement de la même manière qu’à la Ligue Europa.

En Angleterre, il a été introduit en Coupe de la Ligue pour la saison 1980-81. Jusque-là, toutes les égalités, même si elles étaient jouées sur deux manches, seraient rejouées si les scores globaux étaient égaux après 180 minutes.

Cependant, en 2018/19, les buts à l’extérieur et les prolongations ont été supprimés, tous les matches à élimination directe – y compris les demi-finales, le seul tour à être joué sur deux manches – allant directement à une séance de tirs au but si les scores. sont de niveau.

Le changement de règle signifie qu’aucune compétition nationale en Angleterre n’utilise désormais la règle des buts à l’extérieur.

Les matchs nuls de la FA Cup sont rejoués en cas d’égalité, et si les scores sont égaux après 90 minutes dans la prolongation du match revanche, des pénalités sont alors utilisées. Il en va de même si les demi-finales de la Coupe EFL, qui se jouent sur deux manches, se terminent au niveau global.

En raison des contraintes de temps pour jouer les derniers tours de la Ligue Europa de la saison dernière, tous les matches à partir des quarts de finale se sont disputés sur une seule manche, avec 30 minutes de prolongation et des tirs au but permettant de décider du vainqueur le soir si nécessaire. .

Évidemment, cela aurait causé une certaine consternation si les équipes jouaient dans leurs stades à domicile, même si les matchs se déroulaient à huis clos.

Au lieu de cela, les rencontres ont été disputées dans quatre villes allemandes: Cologne, Duisburg, Dusseldorg et Gelsenkirchen, avec la finale au Stadion Koln de Cologne.

Bien que cela puisse conduire à des moments de drame énorme, la règle des buts à l’extérieur a ses critiques.

En 2015, Arsène Wenger (dont l’équipe d’Arsenal venait d’être éliminée par Monaco aux buts à l’extérieur), a suggéré que la règle était dépassée, en disant: «La règle a été créée dans les années 1960 et le poids du but à l’extérieur est trop grand aujourd’hui. . »

Il a ensuite reçu le soutien de nombreux dirigeants européens lorsqu’il a rejoint une réunion, notamment Jose Mourinho, son successeur des Gunners Unai Emery et le patron de la Juventus Massimiliano Allegri.

Les entraîneurs ont demandé à l’UEFA de revoir l’utilisation de la règle, arguant que cela effrayait les équipes locales dans des tactiques négatives pour éviter de concéder autant que d’encourager la positivité des visiteurs.

Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l’instance dirigeante, a reconnu: «Les entraîneurs pensent que marquer des buts à l’extérieur n’est pas aussi difficile que par le passé. Ils pensent que la règle devrait être revue et c’est ce que nous allons faire. “

Ref: https://inews.co.uk