Avaí a battu Joinville 1 à 0, à Ressacada, par le match reporté du cinquième tour du championnat Catarinense, a décroché la deuxième victoire consécutive et huit points remportés dans les quatre derniers tours (voir les meilleurs moments dans la vidéo ci-dessous). Le but du match contre Coelho a été marqué par la recrue Gustavo, l’attaquant de 18 ans, de la base de Leão da Ilha.

Pour l’entraîneur Claudinei Oliveira, l’équipe Azurra continue d’évoluer dans le système de haute pression adopté pour les matches, et l’utilisation de la base dans le professionnel a été importante pour le club.

– Je suis satisfait de la performance de l’équipe, ils ont cherché la victoire tout le temps, même quand j’étais 1 à 0. A propos de l’utilisation des garçons, je le fais toujours quand je vois qu’ils sont préparés. Je suis content que Gustavo soit entré. La première fois, il a ramassé le ballon, a dominé et a marqué le but. Mérite de l’athlète et des catégories de base d’Avaí. C’est un groupe qui travaille et qui a quelqu’un qui croit aux jeunes – a-t-il dit.

Après avoir pensé à arrêter de jouer, l’attaquant fait ses débuts avec un but Lire plus de nouvelles d’Avaí

Claudinei Oliveira commente la performance d’Avaí et la performance des joueurs depuis la base – Photo: Communiqué de presse / Avaí

Toujours sur l’utilisation d’athlètes issus des catégories de base, Claudinei a évoqué l’importance d’avoir de la patience avec les performances des jeunes joueurs, qui peuvent fluctuer dans les matches, mais qui ont un grand potentiel.

– N’importe lequel d’entre eux peut être un habitué d’Avaí. Ils ne jouent pas toujours de bons jeux. Si nous avons de la patience avec les joueurs que nous amenons et payons des salaires élevés, car je n’aurai pas de patience avec un garçon qui est ici depuis des années et qui gagne peu. Je ne m’en veux pas aux joueurs pour avoir échoué. Nous regrettons l’erreur. Je comprends qu’ils vont osciller, j’ai vu cela toute ma vie. Il faut être patient pour le révéler. Nous ne pouvons pas penser que pour un match, ils ne sont pas bons, sinon il ne sert à rien d’avoir une catégorie de base – a-t-il déclaré.

Avec la victoire contre JEC, Avaí a atteint 14 points dans le tableau et a pris la troisième place de l’état. L’équipe revient sur le terrain dimanche contre Concórdia, à 16 heures (heure de Brasilia), à Ressacada, pour le neuvième tour de Catarinense.

– Nous évoluons. Contre Marcílio, ce n’était pas un bon match. Contre Metropolitano, le terrain n’a pas beaucoup aidé, même si nous étions supérieurs. J’ai lu que dans presque tous les matchs de la saison, nous étions supérieurs. Quand l’équipe a tellement de changements, en particulier avec la pression et les scores élevés, et qu’elle peut suivre le rythme, je pense qu’elle a une évolution.

– Nous recherchions des résultats positifs pour essayer de sauver les athlètes pour la Copa do Brasil. Nous ne pouvons pas jeter les résultats et ne pas nous qualifier pour Catarinense. Il faut être prudent. L’équipe est compétitive et pressante. Cela crée de l’usure. Nous avons besoin de pièces de rechange.

– On se remet, Jean Martim est entré aujourd’hui et est bien entré. Wesley a également récupéré. Dimanche, nous aurons peut-être d’autres commentaires. Les garçons sont importants, mais ils ne résoudront pas toujours pour nous. Aujourd’hui, nous sommes heureux, mais nous avons toujours les pieds sur terre.

– Si ça marche, Valdivia nous aidera. C’était important l’année dernière. C’est un joueur déséquilibré. En pensant à la Serie B, peu d’équipes ont quelqu’un de sa qualité. Nous espérons réussir avec l’athlète et l’homme d’affaires. Avaí essaie également de faire les choses de manière plus financière pour le club, en pensant à honorer ses engagements.

Ref: https://globoesporte.globo.com