Nous utilisons des cookies et d’autres technologies de suivi pour améliorer votre expérience de navigation sur notre site, afficher du contenu personnalisé et des publicités ciblées, analyser le trafic du site et comprendre d’où viennent nos publics. Pour en savoir plus ou vous désinscrire, lisez notre politique relative aux cookies. Veuillez également lire notre avis de confidentialité et nos conditions d’utilisation, qui sont entrés en vigueur le 20 décembre 2019.

Le pourcentage de sacs de Chicago en baisse ! Le record de sacs autorisés de tous les temps est-il toujours à portée de main ? Tout est cassé ici !

Les Bears de Chicago ont accordé 3 sacs supplémentaires dimanche aux Ravens de Baltimore, et ils sont toujours sur le point d’avoir une protection contre les passes pire que lors de la première année de Mike Martz à Chicago, 2010. Cette saison-là, les Bears ont accordé 56 sacs, avec Jay Cutler avoir perdu un record d’équipe 52 fois, mais le record de tous les temps de Chicago pour le plus grand nombre de sacs autorisés par l’équipe en une seule saison est de 66, établi en 2004. C’était la première année de Lovie Smith en tant qu’entraîneur-chef et son coordinateur offensif était Terry Shea.

Cette saison a présenté un monstre QB à 4 têtes de Chad Hutchinson, Craig Krenzel, Jonathan Quinn et Rex Grossman, et ce quatuor a été limogé sur 12,3% de leurs tentatives de passes. Le duo de Justin Fields et Andy Dalton de cette année est à 11,7%.

2010 – 37 Martz2011 – 23 Martz2012 – 34 Tice2013 – 16 Trestman2014 – 24 Trestman2015 – 18 Gase2016 – 22 Loggains2017 – 25 Loggains2018 – 19 Nagy2019 – 30 Nagy2020 – 25 Nagy2021 – 36 Nagy

Et maintenant, voyons ce qui s’est passé sur les trois sacs que les Bears ont accordés aux Ravens.

Sack 34 – 2e quart 8:33 – Tyus BowserLes ours ont eu un 2e et 5 sur ce jeu, ils sont allés avec un ensemble vide, avaient Fields dans le fusil de chasse, et lui ont fait prendre le snap pour un set rapide et lancer à l’un des trois itinéraires de crochet qu’ils avaient sur cette pièce. Si le pro des passes tenait le coup, il aurait peut-être pu frapper l’un des itinéraires courts, ou peut-être réinitialiser pour un tir plus profond, mais le plaqueur gauche Jason Peters a abandonné son intérieur à Tyus Bowser (n° 54) beaucoup trop rapidement.

Sans recul de Fields, Peters aurait dû pousser son homme à l’extérieur autour de son QB. mais il semble devenir trop profond, ce qui a ouvert la porte à Bowser.

Le tacle droit Larry Borom a également été repoussé assez rapidement, mais c’est Bowser qui a tendu la main et a frappé le ballon des mains de Fields pour la bande / le sac, donc ce sac autorisé est sur Peters.

Mais parlons de la sécurité de balle de Fields. C’était son 9e échappé en tête de la ligue cette saison, donc j’imagine que c’est un point sur lequel les entraîneurs ont travaillé avec lui. Sa conscience de la poche s’améliorera avec l’expérience, tout comme sa conscience de garder les deux mains sur le ballon lorsqu’il y a des défenseurs qui tournent autour.

Sack 35 – 3e quart 14h20 – Justin HoustonC’est une question difficile, car il semble vraiment que Fields semble décoller trop tôt. Lors de l’émission de CBS, Tony Romo a déclaré que Fields aurait pu attendre un peu plus longtemps et frapper l’ailier rapproché Jesse James sur la ligne de touche droite après qu’il ait couru et remonté de la position d’extrémité droite droite. Il n’y avait pas beaucoup de séparation avec le James 6’7″, mais il avait un avantage de pas et de taille sur le Bowser 6’3″. Un ballon bien placé aurait pu le conduire à une réception sur la ligne de touche, mais Fields n’a pas attendu que cela se développe.

La première lecture de Fields semblait être Darnell Mooney qui était le receveur de la fente à gauche, et si c’est le cas, il semble que Mooney aurait dû prendre sa route sous la couverture vers la ligne de touche, mais il court vers le secondeur Josh Bynes (# 56 ).

Le pro de la passe était décent ici avec le demi offensif David Montgomery ramassant le blitz après le faux, et le plaqueur gauche Peters remettant le secondeur extérieur Justin Houston (#50). Peters avait son gars sous contrôle jusqu’à ce que Fields essaie de s’enfuir, mais Peters n’a aucun moyen de garder son influence sur Fields en mouvement.

Comme je ne suis pas tout à fait sûr de la façon dont Mooney est entraîné sur cette route, et comme il n’y a aucun moyen de savoir avec certitude ce qui se serait passé si Fields avait donné un peu plus de temps au jeu avant d’essayer de fouiller dans la poche, je mets celui-ci sur les champs.

Sack 36 – 4th Quarter : 04 – Tyus Bowser Il s’agissait d’une situation Je vous salue Marie et Baltimore en a précipité quatre tout en laissant tomber tout le monde. Les Ravens ont fait une petite cascade à l’intérieur, mais c’est Bowser qui a décroché son deuxième sac du match en dépassant le plaqueur droit Borom, mais Borom ne faisait que repousser Bowser là où il pensait que Dalton serait.

Dalton a semblé reculer un peu trop loin sur ce qui aurait probablement dû être une chute de cinq étapes du fusil de chasse. Il tente alors de s’échapper en s’enfonçant encore plus, ce qui se met dans le viseur du défenseur qui ne fait que travailler le bord le plus vite possible. Dalton aurait probablement dû intensifier ses efforts, mais à ce stade, il essaie simplement de gagner du temps pour que ses récepteurs se rendent dans la zone des buts. Il n’est pas assez athlétique pour échapper à Bowser en le contournant et en allant vers la droite, je dois donc être un peu tatillon et ding Dalton pour avoir dérivé sur le Hail Mary.

Bien sûr, il faut plus de 4 secondes aux receveurs de passes de Chicago pour parcourir les 50 mètres vers le bas pour se mettre en position, mais Dalton s’est heurté à ce sac.

Bowser a eu un autre sac du deuxième quart qui a été annulé en raison d’une pénalité, et il a eu un autre sac du quatrième quart qui a été inversé via la rediffusion, mais il a quand même accumulé un jeu à plusieurs sacs pour atterrir sur cette liste incroyablement horrible.

Les #Bears ont permis plus d’1 sack à 10 joueurs cette année.W1, Rams : Hollins 2W2, Bengals : Hendrickson 1.5W3, Browns : Garrett 4.5, Clowney 2W5, Raiders : Ngakoue 2W6, Packers : Clark 2W7, Bucs : Pierre- Paul 2W8, 49ers : Bosa 2W9, Steelers : Watt 3W11, Ravens : Bowser 2

Des sacs ont lieu – 8Justin Fields – 7Jason Peters – 6Cody Whitehair – 3,5Germain Ifedi – 3Lachavious Simmons – 2James Daniels – 2Alex Bars – 1Khalil Herbert – 1Andy Dalton – 1Sam Mustipher – .5Cole Kmet – .5Larry Borom – .5

Avec Justin Fields sur le point de manquer le match de jeudi à Detroit, c’est un match de moins pour lui d’obtenir le record de tous les temps de Chicago pour avoir été limogé en une seule saison.

Ref: https://www.windycitygridiron.com