Après la défaite 5-2 à West Bromwich le week-end dernier en Premier League, Chelsea était remplie de doutes en défense et tentera de les dissiper mercredi lors de l’importante visite à Porto (14h00), lors du duel aller de Les quarts de finale de la Ligue des champions.L’affrontement n’aura pas lieu dans le stade “ Dragao ” de l’équipe portugaise mais à Séville en raison des restrictions de voyage liées à la pandémie de covid-19, qui obligent à cette délocalisation, comme ils l’ont déjà a connu d’autres duels récents de Ligue des champions. Pour Thomas Tuchel, la défense était jusqu’à présent le point fort de son étape depuis janvier dans les «Bleus» et il va désormais tenter d’éviter un désastre comme celui de samedi, ce qui compliquerait grandement sa continuité dans le grand. Tournoi européen Lors de ce match contre West Bromwich, il était impossible de reconnaître l’équipe qui avait gardé son but invaincu lors de douze des quatorze matchs précédents, dont les deux en huitièmes de finale contre l’Atlético de Madrid (1-0, 2-0 Malgré les gros investissements ions réalisés par le club avant le parcours actuel, notamment pour renforcer l’attaque (Timo Werner, Kai Havertz, Hakim Ziyech), Tuchel avait mis l’accent sur la force défensive pour corriger les échecs de la précédente «ère Lampard». Kanté n’était pas dans ce match contre West Bromwich samedi et reste dans le doute sur sa condition physique pour le match de mercredi. “Chelsea, jusqu’à ce dernier match (le revers 5-2 contre West Bromwich), il avait été très compétent, il est le deuxième défense la moins battue de la Ligue des champions. C’est une équipe cohérente et solide. Ces types de pertes servent d’avertissement. Si vous me demandez mon avis, j’aurais préféré qu’ils gagnent ce dernier match “, a admis l’entraîneur de Porto Sergio Conceiçao. Bien qu’il admette que la mission n’est pas facile, il est enthousiasmé par la victoire:” La tâche sera très difficile, mais notre L’équipe sera préparée. “Le concept de ‘match aller’ est particulier cette fois, puisque le match aller et le retour sont disputés à Séville en raison des restrictions de circulation contre le covid-19.” Bien que nous ne jouions pas dans notre stade, il faut savoir jouer avec cet aspect des matches à domicile et à l’extérieur “, a averti mardi le vétéran défenseur de Porto Pepe. En tout cas, Chelsea est présenté comme favori dans ce match nul, dans sa tentative de revivre la gloire dans un tournoi A qui ils ont déjà vaincu à une occasion, en 2012, devant eux sera un Porto qui leur a offert l’une des grandes surprises des huitièmes de finale, où ils ont éliminé la Juventus de Cristiano Ronaldo. En championnat portugais, Porto est très décroché. ou le leader du Sporting de Lisboa. Porto est aussi l’équipe la moins bien classée parmi les huit encore en lice en Ligue des champions, ce qui peut en faire la «Cendrillon» des quarts de finale, mais aussi soulager la pression sur l’équipe Kakhol lavan. Pour Porto c’est clair: pour surmonter les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis que José Mourinho a mené l’équipe au titre lors de la campagne 2003-2004. Lors du match de mercredi, Porto connaîtra d’importantes pertes, en raison des suspensions de l’Iranien Mehdi Taremi et le milieu de terrain Sergio Oliveira, ce qui réduit considérablement le potentiel offensif des Portugais. Mais Chelsea, après la glissade de samedi, est invitée à la méfiance.

Dans l’équipe portugaise, la propriété des Colombiens Luis Díaz et Matheus Uribe est attendue.

El País S.A. © 2014 | Cra.2 n ° 24-46 Tél. (572) 898 7000 | Cali, Colombie Politique et traitement des données | Mentions légales | Politique de cookies Surintendance de l’industrie et du commerce de Colombie

Titre associé :
Chelsea cherche à réagir lors de sa visite à Porto à Séville en quarts de finale de la Ligue des champions
Chelsea rêve grand
Chelsea veut la victoire
Pepe: " La Juventus est finie, on y va avec humilité, passion et concentration"
Football / Champions.- Thomas Tuchel: " Ce fut un match difficile et avec de nombreux moments dans lesquels nous avons souffert "

Ref: https://www.elpais.com.co