Bolívar cherchera à prolonger sa séquence à domicile contre les équipes colombiennes lorsqu’il jouera ce soir à 20h30 contre Junior de Barranquilla au stade Hernando Siles de La Paz.

Bolívar cherchera à prolonger sa séquence à domicile contre les équipes colombiennes lorsqu’il jouera ce soir à 20h30 contre Junior de Barranquilla au stade Hernando Siles de La Paz.

Le bolivien Bolívar, dirigé par l’Espagnol Natxo González, veut prolonger, aux dépens de Junior de Barranquilla, sa condition invaincue pendant 54 ans au stade Hernando Siles de La Paz face aux équipes colombiennes en tournois internationaux.

Les deux équipes s’affronteront à 3640 mètres d’altitude à La Paz lors du match aller de la troisième phase de la Copa Libertadores, ce qui permet aux équipes gagnantes de ces clés leur passage à la phase de poules du tournoi continental.

“(Nous voulons) obtenir un résultat positif qui nous permette d’aller à la visite un peu plus serein”, a déclaré le défenseur Diego Bejarano lors d’une apparition devant les médias.

“Nous savons où l’attaquer et nous savons où nous devons le blesser”, a déclaré le joueur avec optimisme, même s’il a également déclaré qu’il était important d’éviter tout excès de confiance.

Bolívar a disputé quatorze matchs avec des équipes colombiennes à La Paz depuis 1967, dont il en a remporté dix et quatre, un record que ceux menés par González chercheront à maintenir avec la marque de trois matchs consécutifs à domicile sans encaisser de buts.

Le céleste de La Paz attendra jusqu’au bout les Espagnols Alberto Guitián et Ávaro Rey, ainsi que le défenseur uruguayen Luis Carvalho, qui se remettent de blessures.

Le ‘Tiburon’, quant à lui, devra couvrir les pertes forcées de son buteur Miguel Borja et du milieu de terrain central Fabián Ángel, en même temps qu’il prenait des dispositions pour faire face aux effets de l’altitude.

L’équipe colombienne attendra dans un premier temps dans la ville bolivienne de Santa Cruz, à 416 mètres d’altitude, le jour même du match pour commencer le voyage à La Paz.

Junior vient à cette instance de la Copa Libertadores après avoir éliminé le Caracas FC, tandis que Bolívar a battu Montevideo Wanderers 5-0.

Bolívar: Javier Rojas; Diego Bejarano, Jairo Quinteros, Luis Gutiérrez, Roberto Fernández; Alex Granell, Leonel Justiniano, Erwin Saavedra, Jhon García; Leonardo Ramos et Bruno Miranda.

Junior: Sebastián Viera; Fabián Viáfara, Willer Ditta, Germán Mera, Gabriel Fuentes; Larry Vásquez, Didier Moreno, Fredy Hinestroza, Fabián Sambueza; Teófilo Gutiérrez et Luis González

Ref: https://www.bolivia.com