C’est une saison qui aurait pu se terminer sur un goût amer, après le coup porté à l’Argentine à Wembley il y a une semaine (0-3), mais qui risque de se terminer sur un ton d’espoir pour une Nazionale en pleine reconstruction, et qu’un deuxième résultat positif en Ligue des Nations, ce mardi à Cesena, face à la Hongrie (2-1). Rassurée par un match nul prometteur face à l’Allemagne (1-1, le 4 juin), l’Italie a confirmé ses bonnes intentions et ses moyens en battant logiquement des Hongrois longtemps dominés, même s’ils se sont montrés un peu plus dangereux en fin de match. le jeu.

Avec un onze à nouveau lourdement retravaillé par Roberto Mancini, avec seulement Donnarumma, Spinazzola et Barella titulaires lors du Championnat d’Europe victorieux de l’été dernier, la Nazionale a rapidement pris le jeu en main, même si les opportunités évidentes ont laissé passer le temps. Mais il y a eu du mouvement, de l’envie et de la qualité, côté italien, et c’était sur une belle frappe de Barella (voir ci-dessous) que le champion d’Europe a ouvert le score (30e). Lorenzo Pellegrini, buteur trois jours plus tôt face à l’Allemagne, a doublé la mise avant la mi-temps grâce à un centre de l’agité Politano (45e) au second poteau.

La Hongrie, qui avait battu l’Angleterre lors de la première journée, a resserré le score à l’heure grâce à un but contre son camp du malheureux Mancini, qui a taclé le centre de Fiola sous les yeux impuissants de Donnarumma (61e). Le gardien du PSG a ensuite fait ce qu’il fallait pour conserver la victoire, notamment sur un tir de Sallai (69e), mais l’Italie, qui avait trouvé la barre sur un bel essai de Politano (55e), n’a pas volé sa victoire. Elle affrontera désormais l’Angleterre à Wolverhampton avec une confiance renouvelée.

Symbolique de la première ère Mancini, qui l’avait installé comme un titulaire indélébile dans le roster à son arrivée en mai 2018, le milieu de terrain de l’Inter pourrait bien être un cadre du deuxième chapitre de la vie du coach “Mancio”, celui de la reconstruction après l’échec de la qualification pour la Coupe du monde au Qatar. Parfois un peu terne ces derniers mois, Barella a retrouvé ses jambes pour briller dans l’entrejeu face aux Hongrois et inscrire un joli but d’un joli tir des 18 mètres, du droit, après un bon service de Spinazzola. C’est son huitième but pour l’équipe nationale, faisant de lui le joueur le plus prolifique sous Mancini, avec les attaquants Belotti et Immobile.

#Ligue #des #Nations #Ligue #LItalie #rassure #diffusée #direct

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here