Le Real Madrid a battu le Betis Séville (2-1) pour la quatrième fois consécutive samedi, réalisant ainsi son meilleur début de championnat en cinq ans.

Le match : 2-1

Grâce à la victoire de samedi sur le Betis, le Real Madrid a réalisé son meilleur début de championnat en cinq ans. Un quatrième succès mérité en Liga pour les Madrilènes. Vinicius Junior, qui avait été placé haut dès le début du match, a profité d’un centre de son défenseur David Alaba pour faire match nul avec le gardien du Betis Séville Rui Silva (9e). Suivent cinq minutes de pure folie. Sergio Canales, très en vue samedi, amène les siens à Madrid (17e). Vinicius (18e) et Alaba (20e) n’ont pas trouvé le cadre. Aurélien Tchouaméni (20e), le milieu de terrain français, rencontre Rui Silva, auteur d’une parade époustouflante. Benzema (21e), puis Vinicius (42e) sont contrés in extremis.

En début de deuxième période, Karim Benzema était incapable de corriger un centre puissant de Rodrygo (47e). Ensuite, le Betis Sevilla est plus entreprenant. Juanmi Jimenez (49e, 53e) rate deux fois. Borja Iglesias, l’attaquant andalou, n’ajuste pas Courtois (61e). Carlo Ancelotti a ensuite fait venir Federico Valverde. Le milieu de terrain uruguayen a effectué une passe décisive pour Rodrygo (65e) deux minutes seulement après son retour. Puis Modric (69e), Alaba (70e), puis Benzema (88e) ne parviennent plus à tromper Rui Silva, le gardien portugais.

Le joueur : Vinicius Jr, le poison madrilène

L’attaquant du Real Madrid a mis à rude épreuve l’arrière droit du Betis Séville Youssouf Sabaly. Constamment en quête de profondeur, Vinicius Junior (22 ans) a profité d’une écurie espiègle de Karim Benzema pour rééditer une autre descente verticale. Il a trompé Rui Silva, le portier des Verts-Blancs, d’un sublime lob (9e), portant son compteur à 2 performances depuis le début de saison. Néanmoins, à la 18e minute, il creuse un écart sur un excellent service de son compatriote Rodrygo et poursuit ses efforts, sans faire trembler le filet une seconde fois.

11ème
Le champion du monde français Nabil Fekir (29 ans) s’est blessé à la 11e minute. L’international tricolore s’est accroché à la cuisse après un contact douteux dans la surface avec Daniel Carvajal, le latéral droit madrilène. C’est un coup dur pour l’ancien Lyonnais à deux semaines du prochain rendez-vous de l’équipe de France, décisif pour la prochaine Coupe du monde (20 novembre – 18 décembre).
mis à jour le 3 septembre 2022 à 19:06

#Real #Madrid #poursuit #son #parfait #début #Liga #contre #Betis

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here