Après cinq saisons à Arsenal, Alexandre Lacazette va retrouver son club formateur Lyon, comme révélé à la fin de son contrat avec les Gunners. L’équipe, Jeudi. L’attaquant international (31 ans, 16 sélections) est loin d’être unique. Voici une sélection de retours plus ou moins réussis en Ligue 1.

Libre depuis son départ de Krasnodar (D1 russe) après l’invasion militaire de l’Ukraine, l’international français (32 ans, 4 sélections) a signé un contrat de trois mois en avril dernier à Montpellier, où il avait passé dix ans (2004-2014). , il remporte le Championnat de France en 2012. Il évolue ensuite sous les couleurs de Newcastle, Marseille et Saint-Etienne, avant de s’installer à Krasnodar en 2019. Dans une équipe héraultaise en perte de vitesse en fin de saison, le milieu offensif n’a disputé que 5 matchs (0 victoire) avant de se blesser aux ischio-jambiers.

Plus de six ans après l’avoir quitté pour Aston Villa en juillet 2015, l’ancien latéral gauche international Espoirs (28 ans, 10 sélections) est revenu au Gym, prêté (avec option d’achat) par l’OM lors du dernier mercato d’hiver. Il n’a disputé que 412 minutes en 8 apparitions, dont 4 comme titulaire pour le club vainqueur de la Coupe Gambardella en 2012 (2-1 contre Saint-Etienne). Une mi-saison frustrante, entre la concurrence de Melvin Bard dans le couloir gauche et un genou indiscipliné en février-mars.

Treize ans après s’être séparé de Strasbourg, l’attaquant international (34 ans, 13 sélections) a réussi son retour dans le club alsacien, une surprise en championnat (6e) après avoir flirté avec l’Europe. Passé par Lorient, le PSG puis trois clubs espagnols (Séville, Atlético et Valence), le joueur a terminé 2e meilleur buteur du Racing (11 buts), derrière Ludovic Ajorque (12) et à égalité avec Habibou Diallo. “Je n’ai pas encore pris ma retraite”, avait-il prévenu à son retour l’été dernier. Il l’a prouvé.

Cinq ans après son départ du SCO et des passages par Lille et Southampton, ponctués d’un prêt au Celta Vigo, l’international marocain (28 ans, 29 effectifs) a retrouvé les bords du Maine alors qu’il lui restait encore un an à jouer. d’Angleterre. En quête de confiance, le meneur de jeu, sous contrat jusqu’en 2024, a trouvé son créneau après une première saison compliquée. Meilleur buteur de son équipe la saison dernière (8 buts), il s’est aussi illustré en dehors des terrains en coupant son salaire pour aider son club formateur, vendu depuis à un fonds d’investissement américain.

Huit saisons fidèle au club breton (2003-2011), le capitaine des Merlus navigue à Marseille puis à Lyon avant de retrouver la Bretagne, à Rennes (2019-2020), dernière étape avant sa rentrée au Moustoir, à l’été. 2020. Le défenseur ou milieu de terrain international malgache (38 ans, 13 sélections) remplit sa mission : son expérience contribue à la préservation du club, 16e en 2021 comme en 2022. Le natif de Quimperlé, souvent blessé cette saison, son contrat expire le le 30 juin.

L’ancien défenseur central international des Espoirs (34 ans, 6 sélections) a retrouvé les Girondins en 2018, bien plus d’une décennie après son départ à Sedan (2007). Brest, Saint-Etienne, Nice et Malaga ont depuis marqué sa carrière. Jusqu’à son retour délicat au club avec le scapulaire : prêté à Caen en 2018-2019 puis avec des pancartes à son retour par Paulo Sousa, il a été sorti du colombier la saison suivante par Jean-Louis Gasset avant de se prendre au sérieux il y a un an. .. blessé. année et sans avoir failli jouer cette saison (récupération, ligne de touche, banc) pour assister à la disparition collective qui a conduit le club à la relégation. Il a un contrat jusqu’en juin 2024.

Formé et lancé à Bastia (40 matches en 4 ans entre 2004 et 2008), l’actuel gardien du RC Lens (36 ans) y est revenu après un mandat de cinq ans comme doublure de Nicolas Penneteau à Valenciennes (4 matches). Pour un nouveau bail de 4 ans, d’abord comme n°2 derrière Mickaël Landreau, puis Alphonse Areola, puis comme titulaire (85 matchs entre 2013 et 2017). Sa dernière saison s’est soldée par une relégation sportive (20e de L1), administrative (National) et financière (National 3 après dépôt de bilan).

#Comme #Lacazette #ils #ont #retrouvé #leur #club #formateur

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here