Bien qu’elle ait raté son forfait Ballon d’Or Alexia Putellas en raison d’une fracture du ligament croisé antérieur du genou gauche, l’Espagne a fait forte impression pour son entrée dans l’Euro en éliminant la Finlande ce vendredi soir à Milton Keynes (4-1). Cependant, l’équipe espagnole s’est refroidie lorsque l’attaquante Linda Sällström s’est échappée de la défense centrale, battant Sandra Panos d’un centre du sol après moins d’une minute de jeu.

Les hommes de Jorge Vilda ont ensuite pris les devants en ajoutant de la variété, mais sans vraiment devenir dangereux jusqu’à un corner d’une tête puissante de la capitaine Irene Paredes (26e), après quoi la gardienne Tinja-Riikka Korpela n’a rien pu faire. Avant la mi-temps, l’Espagne a pris le contrôle de la situation d’une belle tête décroisée signée d’Aitana Bonmati, complètement démarquée sur un centre du gauche.

Joueuse, structurée et régulière, l’Espagne a donné peu d’espoir à la Finlande en seconde période. Elle a creusé l’écart sur un coup franc de Mapi Leon, tiré au premier poteau par Lucia Garcia, encore une fois de la tête (75e), puis sur un penalty de Mariona Caldentey (90e+5e), la 33e et dernière frappe espagnole de la rencontre. . Pour Allemagne-Danemark (21h), donc, une Roja dynamique et implacable a pris la tête du groupe B.

#Groupe #LEspagne #domine #facilement #Finlande

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here