Face à une équipe camerounaise 54e au classement FIFA, les Bleues ont fait le job en remportant quatre buts à zéro, sur les mêmes bases que lors de leur dernier duel en 2018 (6-0) contre les Lionnes Indomptables. Ils ont levé les quelques doutes que l’on pouvait avoir sur le plan physique après une préparation très intense, harcelant les Camerounais à chaque fois qu’ils tentaient de sortir de leur camp. Les joueurs d’Alain Djeumfa n’ont pas vu le jour sur la pelouse du stade Pierre-Brisson de Beauvais.

Tout est passé par les coulisses en première mi-temps. Premier à gauche avec Cascarino très mobile et vif. C’est elle qui donne aux Bleus leurs premières chances, mais comme ses coéquipières, il lui manquait le geste final et la justesse technique pour faire la différence.

Patience a mené à l’ouverture du score à la 32e… et par Clara Matéo. L’attaquante du Paris FC, qui était alignée dans l’entrejeu ce samedi soir, s’est illustrée d’une passe décisive d’une tête pour Melvine Malard, qui a remporté son duel avec Ange-Gabrielle Bawou d’un plat du pied. La porte camerounaise a été troublée cinq minutes plus tard (37e) par une mauvaise sortie qui a permis à Griedge Mbock de doubler le rousseur des surfaces.

La seconde période démarre sur les mêmes bases que la première. Toujours entreprenantes, les Bleues se sont appuyées sur les entrants pour s’assurer la victoire, comme Ouleymata Sarr (voir ailleurs)† La joueuse du Paris FC est entrée à la mi-temps à la place de Katoto, inscrivant un doublé sur deux corners (58e et 62e), dont un de Marion Torrent, également entrée en jeu en début de deuxième acte. Un encadrement bienvenu. Les Français ont ensuite baissé d’intensité jusqu’à ce qu’ils parviennent à terminer le match dans lequel les Camerounais ne se sont jamais montrés dangereux. Seul bémol pour l’équipe de Corinne Diacre, le carton rouge de Cissoko en prolongation.

Le milieu de terrain, au centre des interrogations après la blessure de Grace Geyero, a bien répondu avec Mateo et Dali aux côtés de Bilbault. L’équipe de France devra poursuivre sur cette lancée avec son premier match de l’Euro 2022 en ligne contre l’Italie le 10 juillet. Et cela continue à travers une autre solide performance contre le Vietnam le vendredi 1er juillet (21h10).

Une période sur le terrain et cinq minutes ont suffi à l’attaquant du Paris FC pour marquer un doublé de la tête. Le triplé n’était pas loin lorsque le poteau a bloqué sa tentative à la 85e. Même si les corners de ses coéquipières ont été chirurgicaux et ont complètement franchi la marque camerounaise, il ne faut pas minimiser cet exploit dont Corinne Diacre a pu se souvenir lors du montage de son équipe. Sarr, la doublure de Katoto lors du Championnat d’Europe, a une nouvelle fois montré son agressivité et son état d’esprit irréprochable. Sa polyvalence en attaque est un atout, elle qui peut jouer sur les côtés.

#France #Cameroun #Matchs #amicaux #Les #Bleues #sans #forcer

Source: lequipe.fr/Football

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here