A l’occasion des 50 ans de Zinedine Zidane, L’Equipe Enquête a consacré un épisode à l’ancien numéro 10 des Bleus, à sa jeunesse, sa personnalité et son caractère. Lors d’un passage sur le fameux coup de tête de « Zizou » en finale de la Coupe du monde 2006, Fabien Barthez a fait cette étonnante confidence.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fzidane-cet-episode-que-barthez-na-pas-digere-551059.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fequipe-de-france%2Fzidane-cet-episode-que-barthez-na-pas-digere-551059.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+551059+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

« Est-ce qu’on le blâme ? JE? Pas du tout. Au contraire, je m’en veux. Parce que tu ne l’as pas sorti du trou”explique le gardien du champion du monde 1998. Barthez précise sa pensée. “C’était à nous de le sortir du trou. Une fois qu’il a pris ce rouge, c’était à nous de gagner… C’est ce que je me reproche. C’est quelque chose que je n’ai toujours pas fait 15 ans plus tard.” viser un deuxième titre personnel, c’était pour le gagner avec lui.

Relancé par le journaliste, qui lui échappe qu’il peut être “humain” d’être un peu en colère contre Zidane, Barthez répond éperdument : « Si t’es un gros bâtard, c’est humain. †

“Ça ne change pas sa légende”

Dimanche dernier, dans Téléfoot, Bixente Lizarazu était également assez confiant dans cet épisode. “Liza”, l’une des meilleures amies de Zidane sur le terrain, aurait adoré être avec les Bleus en 2006 car il aurait peut-être empêché “ZZ” de glisser. † Il était dans un état émotionnel extrême, parce que c’était son dernier match, parce que c’était son dernier match, parce qu’après ça il allait arrêter de jouer au foot, explique Lizarazu. On aurait pu le sentir, le rendre inoffensif. Cela ne change pas sa légende, mais j’aimerais être là pour l’aider. †