Après une saison d’espagnol, les joueurs de l’OM vont devoir apprendre l’italien. C’est en tout cas dans cette langue qu’Igor Tudor, le successeur de Jorge Sampaoli sur le banc de l’OM, ​​s’est adressé aux journalistes mardi matin, au lendemain de son arrivée chez Ciel et Blanc. Une présentation qui lui a permis de dévoiler les grandes lignes de son projet pour Marseille, “un club mondialement connu” qu’il connaît ” la hauteur “ et “tous les joueurs”

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Ftudor-presente-son-projet-pour-lom-552826.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-1%2Ftudor-presente-son-projet-pour-lom-552826.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+552826+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

A lire aussi : Mandanda en route vers un nouveau départ

Connu pour être exigeant, le technicien croate (44 ans) débarque au vieux port avec les mêmes intentions de jeu que son prédécesseur. “Je veux un football offensif et intense, mais pas au détriment de la défense. Mon principal objectif quand les gens viennent au stade, c’est qu’ils ne soient pas déçus.”, explique celui qui a dirigé le Hellas Vérone la saison dernière. Notamment, pour le soutenir dans sa mission, l’ancien joueur de la Juventus sera rejoint par un autre ex-Bianconero, Mauro Camoranesi.

Camoranesi bras droit de Tudor

Vers quel schéma tactique veut-il évoluer ? Quel rôle va-t-il confier au maître de l’équipe, Dimitri Payet ? « Vous le saurez bientôt. Mais je ne pense pas que ce soit le système qui gagne ou perdelui répond-il, avant d’évoquer sa gestion d’un effectif qui sera très sollicité en Ligue des champions. On va jouer beaucoup de matchs, je n’ai aucun problème à mettre un joueur de 20 ans s’il est le meilleur. Le terrain décidera. †

Et d’ajouter : “Il y aura une base de 15-16 joueurs qui auront plus de minutes que les autres, mais les autres peuvent aussi être décisifs dans les matchs importants.” Et des matchs importants seront joués par l’OM, ​​notamment en C1 où la cible principale sera “faire le bien, avoir une identité claire”. « Le but est toujours de gagner, il a dit. Les fans ont de grandes attentes, compte tenu de l’histoire du club. Elle passe par le travail quotidien pour obtenir des résultats qui complètent nos objectifs. †

A lire aussi :Mertens validé par TudorL’OM a son nouvel entraîneurOM, la tentation Bakayoko