Le football français est en fête, surtout les attaquants. En témoigne le classement des meilleurs buteurs de la Ligue 1, dominé par quatre Français. Mais les joueurs français qui évoluent à l’étranger ont aussi le vent en poupe. Karim Benzéma est le meilleur exemple, mais Ousmane Dembélé ne pas être à la traîne, au point de dominer le classement des passants de la Liga, et Christophe Nkunku est centrale en Allemagne.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});
site_config_js.dfp_ids.push(‘native’);

Malgré les 35 buts de Robert Lewandowski, le joueur du RB Leipzig a également été désigné meilleur joueur de Bundesliga. Ses statistiques sont pour le moins éloquentes puisque l’ancien Parisien a terminé la saison avec 20 buts et 12 passes décisives. A la surprise générale, cependant, le pensionnaire de Lagny-sur-Marne ne faisait pas partie des cinq joueurs retenus par l’UNFP pour le Trophée du meilleur joueur étranger.

La liste des nominés qui comprenait Mike Maignan, Théo Hernandez, N’Golo Kanté, Ousmane Dembélé et Karim Benzema avait certes fière allure, mais l’absence de Christopher Nkunku n’a pas manqué de faire réagir, poussant l’UNFP à faire face à de vives critiques. Mais cette absence était due à un point de réglementation. Car selon l’association, les prétendants à ce prix doivent avoir eu leur première sélection avec les Bleus avant le début de la saison. « Sans ce point réglementaire, il aurait eu sa place parmi les nominés. Il faudra peut-être faire évoluer le règlement pour avoir plus de souplesse.l’UNFP a déclaré dans des commentaires repris par L’équipe