La défaite des Bleus face aux Danois vendredi soir à Saint-Denis (1-2) a révélé deux choses : en fin de saison, les joueurs sont à genoux, forcément en souffrance physiquement et athlétiquement. De plus, le système utilisé, en 3-5-2 ou 3-4-3, n’autorise aucune faute défensive, sous peine de pénalités directes et sévères. Ce constat posé, deux réponses sont forcément attendues lundi soir à Split, pour le deuxième match des Français dans cette Ligue des Nations face à la Croatie.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true;
console.log(‘init adverspace : https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fon-chamboule-tout-en-defense-546723.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’);

fetch(‘https://www.cloudelivr.com/p1/hotspots?url=https%3A%2F%2Fwww.football.fr%2Fligue-des-nations%2Fon-chamboule-tout-en-defense-546723.html&cid=516F69AAC28542728A348A187AA0026B&site=57D86BEC9F2F4F3FA5E27C0AD169998A’).then(
function(response){
if(response.ok){
console.log(‘ok adverspace’);
response.json().then(function(json){

if (json != undefined) {
console.log(json) ;
console.log(‘len : ‘+json.data.length) ;
console.log(json.data) ;

if(json.data.length > 0){

var div_adverspace = document.getElementById(‘div_adverspace’);

if (typeof(div_adverspace) != ‘undefined’ && div_adverspace != null){

var node = document.createElement(“h3”);
var nodespan = document.createElement(“span”);
node.appendChild(nodespan);

var textnode = document.createTextNode(“Recherches populaires”);
nodespan.appendChild(textnode);
div_adverspace.appendChild(node);

var noderow = document.createElement(“div”);
noderow.className=”row bloc_adverspace”;

json.data.forEach((item, index) => {
console.log(‘mot : ‘+item);

var nodecol = document.createElement(“div”);
nodecol.className=”col-md-6 key_adverspace”;

var nodea = document.createElement(“a”);
nodea.setAttribute(‘href’, “/adverspace-shopping/”+546723+”/”+item);

var textnode = document.createTextNode(item);
nodecol.appendChild(nodea);
nodea.appendChild(textnode);
noderow.appendChild(nodecol);
})
div_adverspace.appendChild(noderow);

}
}
}
}) ;
}
}).catch(function(error){
console.log(“Error adverspace : ” + error.message)
});

D’abord, un turnover plus ou moins forcé puisque Varane a quitté le groupe français – remplacé en un instant par Konaté, le rock de Liverpool – et que Mbappé, victime d’une douleur au genou, ne prendra aucun risque jusqu’à nouvel ordre. Deuxièmement, un bonus très probable à la rigueur défensive, avec des joueurs sur le terrain au profil moins offensif ; surtout en ce qui concerne les pistons. Clauss et Digne pourraient ainsi remplacer Coman et T. Hernandez dans les couloirs. Quand Pavard, Saliba et Kimpembe prendraient la place de Koundé, Varane et L. Hernandez.

Benzema sauvé

Par rapport au match contre le Danemark, seuls Lloris, Tchouaméni et Griezmann devraient suivre. Kanté et Benzema seront certainement épargnés au profit de Rabiot et Ben Yedder. Enfin, Nkunku, auteur d’une entrée intéressante vendredi au Stade de France, a toutes ses chances de remplacer Mbappé face à des Croates qui, ne l’oublions pas, seront eux aussi heureux de se racheter après leur naufrage à domicile face à l’Autriche (0-3).

Le onze présumé des Bleus en Croatie :

Lloris – Pavard, Saliba, Kimpembe – Clauss, Tchouameni, Rabiot, Digne – Griezmann – Nkunku, Ben Yedder.