Un peu plus tôt dans la journée, on apprenait qu’Oscar Garcia avait été limogé de son poste d’entraîneur du Stade de Reims. Absent du banc contre le PSG le week-end dernier pour des raisons personnelles, il aura finalement disputé son ultime match sur le banc champenois face à Troyes le 2 octobre. Son désormais ex-adjoint, le Belge William Still, prendra la relève, au moins jusqu’à l’armistice menant à la Coupe du monde. Jean-Pierre Caillot, le président de Reims, a expliqué son choix dans les colonnes de L’Union et il n’épargne pas le technicien espagnol, qu’il croit responsable de cette mauvaise situation sportive. “Il ne faut pas mettre en péril l’avenir de 250 salariéscommence le meneur, visiblement très énervé. Notre relation est compliquée depuis plusieurs mois et force est de constater que nous n’étions plus sur la même longueur d’onde. La fin de saison dernière a été douloureuse à vivre..

Qu’est-ce qui vient après cette annonce

« Nous n’avons gagné que deux matchs à Delaune en 2022 contre un Bordeaux malade, grâce à une performance de notre capitaine Yunis Abdelhamid. Le résultat d’un service médiocre, loin de ce à quoi nous nous attendions compte tenu de la qualité de notre personnel. On a trois attaquants avec Ito, Balogun et Zeneli dont tout le monde est jaloux, mais qui n’ont été alignés qu’une fois à la fois : à Angers, pour notre seule victoire à ce jour. Nous avons repoussé cette échéance le plus longtemps possible, mais la reprise attendue s’est amorcée lentement et il était devenu inévitable que les investissements réalisés ne rapportent pas grand-chose, que nos lourds investissements ne soient pas utilisés. Avant de se déplacer à Lorient ce week-end, le Stade de Reims occupe la 15e place de la Ligue 1.

#Reims #JeanPierre #Caillot #élimine #Oscar #Garcia

Source: footmercato.net/

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

VIDEO A REGARDER ABSOLUMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here