Si les organisateurs ont toujours veillé à accueillir les supporters appartenant à la communauté LGBTQ, les faits semblent les endormir. Le mois dernier, Abdullah Al Ansari, responsable de la sécurité à la Coupe du monde, avait également tenu des propos ambigus à ce sujet, demandant aux spectateurs homosexuels d’être discrets.

googletag.cmd.push(function() {
googletag.display(‘dfp_native’);
});

site_config_js.dfp_ids = site_config_js.dfp_ids || [] ;
site_config_js.dfp_ids.push(
‘native’
);site_config_js.dfp_refreshed[‘native’] = true; Lire aussi : Qatar 2022 : un pays menacé d’exclusion, la France inquiète

Si un supporter agite un drapeau arc-en-ciel dans un stade et qu’on le lui enlève, ce n’est pas parce qu’on veut l’offenser, mais pour le protéger. Si nous ne le faisons pas, un autre spectateur pourrait l’attaquer, a-t-il prévenu. Si vous voulez exprimer votre point de vue sur la cause LGBT, faites-le dans une société où elle est acceptée. Si vous achetez un billet, c’est pour assister à un match de football et non pour manifester. Alors ne venez pas insulter toute une société. On ne peut pas changer les lois ou la religion pendant les 28 jours de la Coupe du monde.

Contre la politique du pays

De plus, les supporters homosexuels ne semblent pas être les bienvenus partout. Cela ressort des recherches de la chaîne suédoise SVT. Sur les 69 hôtels répertoriés sur le site de la Coupe du monde 2022, trois refuseraient les réservations de gays. Les journalistes se sont fait passer pour un couple homosexuel et ont dû faire face à trois refus de réserver. “Merci pour la question, mais selon notre politique de l’hôtel, nous ne pouvons pas vous accueillir”surtout le Torch Doha a répondu.

Les deux autres établissements qui ont refusé la réservation sont le Magnum Hotel & Suites Westbay et le Wyndham Grand Regencey, qui ont accepté leur refus en totalité lorsque les journalistes ont révélé leur identité. Pour le reste, si 33 établissements n’ont fait aucun commentaire, 20 autres ont averti leurs interlocuteurs de ne pas afficher leur homosexualité. « Si vous portez du maquillage et des vêtements homosexuels, c’est contraire à la politique du pays et du gouvernement. Peu importe pour notre hôtel que vous vous habilliez convenablement et que vous ne montriez pas de comportement sexuel ou que vous ne vous embrassiez pas en public »avertit l’une de ces branches.

A lire aussi :Qatar 2022 : une grosse surprise pour les Bleus ?Qatar 2022 : coup dur pour les BleusLe jeu de la honte pour les BleusLe cauchemar de Zidane et des Bleus